onl1

Si l'on avait dit un jour aux ouvriers des salines, qui remplissaient autrefois, dans cette Délivrance, les cellules de sel, qu'un orchestre symphonique jouerait là  Haydn, Strauss et Beethoven devant 350 personnes nul doute qu'ils auraient crié aux fous.

Pourtant certains sauniers étaient là ce soir pour écouter l'Orchestre National de Lorraine interpréter les oeuvres des prestigieux compositeurs, regroupées dans un spectacle intitulé "La princesse et l'ours".

Dirigé avec maestria par Jacques Mercier, son prestigieux chef, l'ONL a littéralement envoûté une salle des fêtes à l'acoustique remarquable. 

Un concert d'un peu plus d'une heure où l'on joua la symphonie n°88 de Franz Joseph Haydn, puis le double concertino pour clarinette et basson de Richard Strauss et enfin la 8ème symphonie de Ludwig Van Beethoven. On remarqua la superbe performance du clarinettiste Florent Charpentier et du joueur de basson Pierre Gomes.  

Emballé par la prestation de l'ONL, le public debout a remercié les musiciens pour lui avoir fait vivre un moment aussi exceptionnel. 

Avant de conclure la soirée, la commune de Dieuze et l'office de Tourisme du pays du Saulnois de Dieuze et environs ont remis à Jacques Mercier le livre sur l'Histoire de Dieuze écrit par l'historienne locale Mme Loviton ainsi qu'une partition originale de Gustave Charpentier, compositeur et académicien dieuzois. 

Ci-dessous quatre extraits vidéo de cette soirée qui fera date dans l'histoire culturelle du Saulnois :

 

 

D'autres images

 

A découvrir également, le site de l'ONL

 

patinoireLes foyers ruraux du Sud du pays du Saulnois vous invitent à vous rendre à la patinoire d'Epinal, le mardi 10 février de 12h à Minuit. 

Outre la pratique du patin à glace tout au long de l'après-midi, les participants assisteront à partir de 20h15 au match de Hockey sur glace Epinal-Brest comptant pour la ligue Magnus. logofoyer

Tarif comprenant le transport, l'entrée à la pationoire de 14h à 17h, la location des patins, l'entrée au match de hockey : 20 €

Cette sortie est ouverte à tous à partir de 6 ans. 

Inscriptions avant le 3 février au 03 87 01 10 97

mathieu1

 

Une jeune entreprise du Saulnois, basée à Val de Bride, Mathieu Parcs et jardins fête aujourd'hui son premier anniversaire.

Spécialisée dans la création et l'entretien des espaces verts, la société bénéficie d'un excellent bouche à oreille. Il faut dire que son créateur, Mathieu Mouchot ne ménage pas ses efforts pour assurer sa réussite.

A 33 ans, Mathieu possède une solide expérience dans le métier. Titulaire d'un BEP Agricole option Espaces verts, d'un Bac Sciences et Technologies d'agronomie et d'environnement, de deux BTS production horticole et commercialisation de végétaux d'ornement, il a aussi travaillé dix ans en jardinerie et fut un temps moniteur d'atelier Espaces verts à l'ESAT des jardins de Morhange.mathieu2

Fort de cette expérience professionnelle, d'un solide réseau de connaissance dans le milieu des espaces verts, il a sauté le pas l'an passé en créant son entreprise.

Une prise de risque calculée pour une aventure passionnante qui fut soutenue moralement et financièrement par le Conseil général, la pépinière d'entreprises de Dieuze et la plate-forme d'initiatives locales de Moselle Sud.

Des aides qui lui ont permis d'investir dans du matériel professionnel d'élagage, de tonte mais également pour l'achat d'une camionnette et d'une remorque. 

logo2Les contrats sont arrivés rapidement avec des entreprises, des communes et des particuliers. Il a réalisé notamment l'étude paysagère pour la société qui souhaite implanter le méthaniseur entre Haraucourt et Marsal.

Il crée des massifs, réalise les plantations, conseille pour l'aménagement d'un espace vert autour d'un pavillon et effectue également les travaux de taille des haies, des arbres ou les tontes des vergers. 

Pour contacter l'entreprise Mathieu Parcs et jardins : 06 30 68 93 28

  

LORRAINE GIF3

Sur Grain de sel, la CGT Lorraine se pronnonce pour la gare d'interconnexion TGV/TER. Voici le communiqué qu'elle nous a envoyé : 

"Dès le débat lancé, la CGT a soutenu le projet de la construction d'une gare d'interconnexion reliant le réseau TGV au réseau TER Lorraine. 

Cette infrastructure va permettre de relier certaines grandes villes régionales entre elles sans passer par PARIS.
Ce projet de création d’une gare d’interconnexion TGV-TER à Vandières a fait l’objet d’un long processus décisionnel avant d’obtenir la déclaration d’utilité publique en 2011. La CGT a participé à tous les débats et initiatives pour la défendre.
Pour la CGT, le débat a donc bien eu lieu, a été tranché favorablement, et les financements sont assurés par la Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Energétiques (TCIPE, taxe sur les carburants)
Rien ne s'oppose à la construction de cette infrastructure, incontournable pour l’avenir du transport voyageurs par rail au niveau de la Lorraine et de notre future Grande Région, qui répond à la logique de développement durable et bien évidement d’aménagement de l’ensemble de nos territoires.
De plus, dans un contexte économique difficile, la construction de Vandières donnera une bouffée d'oxygène au BTP.
C'est pourquoi, la CGT n'était pas favorable à la consultation lancée par le Conseil Régional malgré un avis plus que réservé du CESER (dont la délégation CGT)
Ceci étant rappelé, cette consultation des lorrains est lancée et la CGT a décidé de contribuer à son succès, d'une part pour favoriser un taux de participation élevé, d'autre part pour que le OUI l'emporte massivement. tgv
Parallèlement, il faut réfléchir à la reconversion de la gare de Louvigny en ne s’interdisant aucune perspective, mais surtout en s'interdisant qu'elle soit un frein à la réalisation de Vandières.
La construction de cette gare ne peut être la seule réponse à notre revendication sur un meilleur service public ferroviaire au service des lorraines et des Lorrains.
Pour être efficace, la gare d'interconnexion nécessite un véritable maillage de notre territoire, avec de nouvelles dessertes et arrêts de trains, la réouverture et la rénovation de gares, le renforcement du personnel.
Comme vous le voyez, au-delà de la construction de Vandières, la réponse aux besoins de transports des Lorraines et Lorrains nécessite de nouveaux investissements.
Enfin, si nous abandonnons la construction de cet ouvrage, d'une part l'investissement budgété ne pourra pas être reporté sur d'autres travaux, d'autre part l'investissement déjà réalisé à hauteur de 23 millions d'Euros, n'aura servi à rien."

point

Les élections départementales approchent et les candidats se déclarent petit à petit. C'est au tour du Front National d'annoncer par communiqué la présence d'un binôme dans le Saulnois : Bénédicte Oudin et Norbert Degrelle. 

Malheureusement chers lecteurs je n'ai aucune information pour l'instant à vous donner sur cette équipe déclarée ni sur les titulaires ni sur les suppléants. 

 

 

 

 

Les autres candidats : 

Jeannine Berviller et Fernand Lormant

Annette Jost et Alain Pattar

Estelle Gallot et Emmanuel Granjean

Didier Conte et Naila Hennard