tournesol1

L'Inventerre du Pré Vert et la Maison du Clément proposent une conférence participative intitulée "Pourquoi faudrait-il éduquer nos enfants" mercredi 29 mai à 18h, à Belles Forêts. 

Animée par Jean-Pierre Lepri *, cette rencontre permettra d'évoquer la conception de l'éducation dans notre société. L'éducation éduque à être éduqué, à s'inscrire dans une relation éducateur-éduqué et à ne voir le monde qu'à travers ce schéma. le rôle de l'enfant c'est de vivre sa propre vie et non celle qu'envisagent ses parents anxieux, ni celle que proposent les éducateurs comme la meilleure. 

*Jean-Pierre Lepri : Entré en 1957 à l’école normale d’instituteurs, cela fait donc plus de cinquante ans qu’il est « en » éducation et en formation ("nationales"), dont trente années en Afrique, en Amérique, en Asie, en Océanie et en Europe du Nord - comme enseignant, formateur, inspecteur, directeur, expert-consultant pour l’UNESCO et pour divers gouvernements...

Il est titulaire de quatre diplômes de troisième cycle universitaire (deux doctorats et deux D.E.A.) et commandeur de l’Ordre français des Palmes Académiques.

L’éventail de ses références et son expérience lui permettent maintenant de mieux voir et de mieux comprendre que, dans l’acte d’enseigner/éduquer/former, beaucoup de choses importantes se passent au-delà de ce qui est supposé être enseigné. Ceci à l’insu, le plus souvent, de l’enseignant/éducateur/formateur, de « ses » apprenants, de leurs commanditaires, sans que la bonne foi ou l’éthique de chacun soient nécessairement en cause.

Il décide alors de partager sa vision avec ceux à qui elle peut être utile. C’est ainsi que se forme et évolue le CREA-Apprendre la vie (Cercle de réflexion pour une ‘éducation’ authentique) : un cercle virtuel indépendant où l’on entre et sort à son gré, où il n’y a aucune obligation d’aucune sorte (engagement, adhésion, signature, cotisation, réunion…).

Il y a seulement à « entendre », à « considérer » - sans approuver, ni réfuter, ni argumenter ou débattre - et à contribuer.

 

 

conffriant18

Pour la deuxième fois en quelques mois, nos deux guides déjantés Lucienne et Venceslas font des infidélités au territoire.

Après l'escapade à Gravelotte, il y a quelques mois, le célèbre couple migre vers l'Est et plus précisément à Phalsbourg où ils évoqueront la vie et l'oeuvre d'Emile Friant, vendredi 31 mai à 20h30, au bar associatif le Cotylédon.

La conférence insolite créée à Marsal il y a un an et rejouée à Dieuze en février dernier devrait séduire ce nouveau public et permettre ainsi à Lucienne et son acolyte de rallier à leur cause de nouveaux fans !

Lucienne et Venceslas, En tête à tête avec Emile, vendredi 31 mai, 20h30, Le Cotylédon, Phalsbourg. Tarif libre.

60804415 2384477721788670 7280298037228863488 n

L'associations des PIAFS du Saulnois organise un week-end portes ouvertes les 8 et 9 juin prochains sur l'aérodrome de Guéblange.

Pour l'occasion vous pourrez vous envoler dans le ciel du Saulnois et prendre un peu de hauteur afin d'apprécier les richesses de notre territoire. 60786294 2384479281788514 413793886784192512 n

Au programme de ces deux journées :

Baptêmes de l'air, vols d'initiation, simulateurs de vol, informations aéronautiques, visites du site...

 

 

 

 

sigalitlandau

Ouverte à tous, sans distinction d’âge, ni de diplôme, l’Université du Temps Libre offre à tous le potentiel des connaissances de l'université.

Les activités proposées consistent en des conférences à Metz, Saint-Avold, Thionville et Sarreguemines, Bitche, Marsal, Vic-sur-Seille, Dieuze, des cours  (grec classique, latin, lecture, reliure), des rencontres, des expositions, des visites guidées et des sorties culturelles.

Moyennant une inscription annuelle (gratuite pour les étudiants, le personnel de l’Université de Lorraine et les demandeurs d'emploi), tout un chacun pourra assouvir sa soif de culture et de connaissance.

Dans le Saulnois, une nouvelle conférence est programmée jeudi 23 mai à 14h à Vic sur Seille. Le thème de la conférence donnée par Gabriel Diss sera Le sel et l'art

Depuis l’origine le sel est lié à la survie de l’homme. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait généré nombre de mythes et de croyances.

Il est cependant plus rare que les hommes s’en saisissent pour explorer les voies de la création artistique. C’est cet aspect que Gabriel Diss nous propose en découvrant les sculptures des mines de sel de Wieliczka en Pologne mais aussi en appréhendant les oeuvres de plasticiens tels que l’israélienne Sigalit Landau, le provençal Formica, le japonais Yamamoto et... d’autres encore. Le sel fascine toujours.

 

Gabriel Diss
Diplômé de l’université de Strasbourg, a toujours exercé dans le domaine artistique. Sensible à la création contemporaine, a été conseiller aux arts plastiques en Lorraine avant de réintégrer le corps des conservateurs pour se consacrer à son domaine de prédilection : le 17e siècle. Conservateur des musées du Barrois à Bar le Duc, du Musée Geogres de La Tour à Vic et du musée du sel de Marsal.  Chevalier des Arts et lettres. 

 

58746037 2218878094873522 6639777985144553472 n

Ce mercredi 22 mai  2019, de 13h30 à 17h00, l'Assajuco-Emmaüs Dieuze organise un marché aux puces de solidarité aux "Greniers de l’entraide", Rue Jean Laurain, 57260 Dieuze.

Grand déballage de meubles, Cadres, vaisselle, vêtements, chaussures, linge de maison, jouets, livres, dentelles &mercerie, bijoux, puériculture, HI-FI, luminaires, petit électromenager, etc...

Le stand Artisans du monde, vous proposera des produits alimentaires bio et de l'artisanat, issus du commerce équitable.