lockwooddieuze

En mai 2016, Didier Lockwood, un des plus grands violonnistes de la planète, donnait un fabuleux concert à Dieuze, sur le site des Salines Royales. Ce matin, on apprenait le décès à l'âge de 62 ans de ce virtuose, qui a contribué à sortir le violon du registre de la musique classique dans lequel les "spécialistes" l'enfermaient. 

Pour lui rendre hommage et pour partager avec vous, chers lecteurs, le pur moment de bonheur musical qu'il nous avait apporté ce jour-là, nous republions ici l'article que nous lui avions consacré à l'issue de son concert. 

Lockwood enchante une Délivrance qui sonnait creux. 21 mai 2016.

On attendait certainement plus de monde du côté des organisateurs à l'occasion de la venue, dans le Saulnois, d'un des plus grands violonistes de jazz de la planète, ce vendredi 20 mai, dans la grande salle de la Délivrance.

Didier Lockwood, qui se produit depuis des dizaines d'années sur toutes les scènes du monde, n'a attiré "que" cent cinquante spectateurs à Dieuze hier soir. Une déception pour cet artiste qui était accompagné hier par la violoniste mosellanne Chloé Kiffer et la pianiste chinoise Ruiqi Fang, deux jeunes musiciennes prometteuses, invitées par le Conseil Départemental à l'occasion de la tournée Jeunes Talents. 
Mais les absents ont de nouveau eu tort tant le spectacle fut époustouflant ! Pendant près de deux heures, une musique exceptionnelle a résonné sous la charpente séculaire des Salines Royales.
Après une entrée en matière rythmée superbement par les deux musiciennes, Didier Lockwood est ensuite arrivé pour accompagner ces jeunes talents sur quelques morceaux parfaitement interprétés. 
Ensuite, seul en scène, le maestro a régalé la salle. Avec humour, pédagogie et un talent fou, Didier Lockwood a donné un cours de musique  grandeur nature que n'oublieront pas les spectateurs présents. 
Chantre de l'improvisation, le violoniste a tout au long de la soirée fait participer le public, faisant monter sur scène, pour l'accompagner au piano, un courageux Dieuzois qui n'avait justement jamais joué de...piano. 
Quelques extraits de la soirée dans la vidéo ci-dessous :

 

 

Dans le cadre de l'émission "Comment ça va Monsieur le Maire ?" proposée par la station de radio France Bleu, le maire de Vic sur Seille, Jérôme End était il y a quelques jours l'invité de l'animateur Rafaël Marsigliadonne. 

C'est notre confrère de Juvelize.com qui a déniché cette interview que vous pourrez retrouver en cliquant sur la vignette ci-dessous :

 France Bleu Lorraine Nord logo 2015.svg

munster18Le sculpteur et collectionneur roumain, résident dieuzois, Remus Botar dit Botarro, séduit par la beauté de la Collégiale de Munster, a décidé de se mobiliser pour tenter de lever des fonds afin de participer à la rénovation de l'édifice.

Endommagée pendant la tempête de 1999, l'église du XIIIè, souffre également de gros problèmes de structure (affaissements) qui nécessitent des travaux qui seront très onéreux et que la petite commune du Saulnois ne peut assumer seule. munster18b

Rémus Botar a donc imaginé une exposition itinérante d'oeuvres d'art à travers le monde pour faire connaître la Collégiale et sa problématique. Botarro y présente des photographies de l'américain Edward Steichen, grand ami de Brancusi, un des précurseurs de l'art contemporain.

Cette exposition sera ensuite visible à Dieuze, sur le site de la Délivrance puis à Gravelotte au musée de la Guerre de 1870 et de l'Annexion. Ensuite, elle s'exportera au Luxembourg et peut-être à Denver aux Etats-Unis où une réplique de la Collégiale de Munster a été édifiée par un prètre originaire du Saulnois.

Ce vendredi 9 février, avait donc lieu le vernissage de cette exposition auquel participait le Député Fabien Di Filippo et les Consuls de Roumanie à Strasbourg et au Luxembourg. Vous pourrez retrouver un extrait de ce moment singulier dans la vidéo ci-dessous : 

 

roger18

Si les décisions de vos hommes politiques vous dépriment, si vous vous demandez où va notre territoire, allez faire un stage chez les Amis du Saulnois.   Roger Richard, le Président de cette association, qui fête aujourd'hui ses huit ans d'existence, vous fera découvrir toutes les richesses d'une terre aux multiples trésors. Entre l'invraisemblable passé des lieux et les cadeaux que la nature a offerts au pays du sel, on ne sait plus de quel côté regarder.

A l'occasion de l'Assemblée générale de son association, devant plus de quatre-vingt-dix personnes, Roger Richard a dressé le bilan d'une année 2017 dédiée à ce petit coin de Lorraine qu'il aime tant faire connaître.

Conférences, visites, expos balisent la vie de l'association qui compte 193 adhérents. Roger Richard se démène aux quatre coins du Saulnois pour partager ses connaissances.

Mais ce sont surtout les publications des Cahiers du Saulnois, qui assoient la légitimité de l'ancien prof de math. 9 numéros qui présentent notre pays grandeur nature et son passé prestigieux. Près de 5000 exemplaires ont été imprimés depuis le premier livret.

En fin de réunion, Roger Richard a rendu un bel hommage à l'un des membres fondateurs des Amis du Saulnois, le jeune Pierre-Antoine Précigout, âgé de 28 ans, qui vient de présenter brillament sa thèse à Paris. Le jeune docteur est devenu membre d'honneur de l'association.

Toute l'actualité des Amis du Saulnois sur son site Internet

 

hm facade cour jour2

Une quinzaine d'élèves de Première et Terminale Bac Pro "Service en salle" du Lycée privé La Providence de Dieuze  participeront  jeudi 1er février à la cérémonie de voeux d'Edouard Philippe, premier ministre. 

Une mission prestigieuse pour ces jeunes étudiants du Saulnois qui devront servir les cocktails à l'Hôtel Matignon. 

Mais cet évènement n'a plus rien d'exceptionnel pour le lycée dieuzois qui a envoyé par le passé certains de ses élèves servir  à... l'Elysée !