avoine saulnois001L'association Avoine, communique aujourd'hui dans la presse régionale et sur Grain de sel contre le projet de la Communauté de communes du Saulnois qui vise à créer à l'entrée Ouest de Dieuze une zone industrielle, dite de La Sablonnière. 

 

UN CRIME SE PRÉPARE DANS LE SAULNOIS !  INTERVENEZ !
Oui, c'est un véritable crime contre l'humanité qui se prépare dans  le SAULNOIS
avec la destruction de terres agricoles en vue de la création d'une zone d'activité de la Sablonnière à Dieuze.
De nombreux arguments plaident contre cette nouvelle et bien inutile destruction, alors qu'à Dieuze même et à proximité, des espaces sont disponibles pour accueillir de nouvelles entreprises.
Toute destruction de terre agricole cultivable est irréversible !!!
Alors que dans quelques années, nous manquerons de terres pour notre nourriture,
avons-nous le droit face à nos enfants et aux générations futures de prendre une telle responsabilité ?

Si vous pensez qu'au moins une discussion objective s'impose, demandez à Mr Martet, le commissaire enquêteur, de l'organiser en lui écrivant à l'adresse suivante:

Patrice Martet Commissaire enquêteur,

Mairie de Dieuze

Place de l'Hôtel de Ville
57260 DIEUZE

Attention, dernière date pour apporter votre contribution à l'enquête publique concernant la DUP (déclaration d'utilité publique) :
 Lundi 20 avril 2015 de 17h à 19h en mairie
Votre intervention peut être décisive, vos enfants vous diront merci !

Avoine du Saulnois (Association Vigilante à Objectif Intercommunal pour la Nature et l'Environnement du Saulnois)

taftaL'association Avoine du Saulnois s'associe à l'appel international à une journée d’action pour mettre en échec les traités de libre-échange et d’investissement

Le collectif STOP TAFTA 57 vous appelle à venir nombreux manifester, pour affirmer notre place de citoyen et ne pas accepter ce qui se prépare et va maltraiter nos enfants et leur environnement


AVEC LES PEUPLES D'EUROPE
, Ne restons pas résignés !!


Rendez vous Samedi 18 Avril à 14H place ST LOUIS à Metz pour clamer notre refus


Les peuples et la planète avant les profits !
Nous, mouvements sociaux et écologistes, syndicats, paysans, jeunes, femmes, mouvements indigènes, militantes et militants des quatre coins du monde, appelons à une Journée d’action Internationale le samedi 18 avril 2015 pour mettre en échec les traités des multinationales et promouvoir une économie qui soit au service des peuples et de la planète.
Depuis des décennies, les gouvernements et les multinationales poussent à la négociation en secret d’accords de libre-échange et d’investissement qui sapent nos droits et détruisent l’environnement.
Depuis des décennies, nous luttons pour la souveraineté alimentaire, les biens communs, l’emploi, pour défendre nos terres, les libertés numériques, et pour reconquérir la démocratie. En chemin, notre mouvement a grandi, nous avons fait entendre nos voix et nous avons remporté des victoires.avoine saulnois001
Ensemble, nous pouvons arrêter les accords en cours de négociation et renverser les effets néfastes des accords passés. Nous pouvons faire avancer nos alternatives, qui placent les droits humains avant les profits des multinationales.
Nous appelons les organisations, collectifs et citoyen-nes à rejoindre cette mobilisation en organisant des actions décentralisées sur les cinq continents, dans le respect de notre diversité. Nous invitons à multiplier les actions à travers le monde, en solidarité, afin de faire connaître nos campagnes, d’impliquer et de mobiliser plus largement les populations sur tous les territoires, pour un nouveau modèle économique et commercial qui serve les droits des peuples et respecte l’environnement.

*TAFTA : Trans Atlantic Free Trade Agreement

fibreC'est sur le site internet de la comcom qu'on a découvert les premières images des travaux d'installation de la fibre optique dans 26 communes du Saulnois. Une première tranche qui a débuté le 20 mars pour des villages peu favorisés au niveau numérique réalisée par l'entreprise locale Barassi sous-traitant du concepteur réalisateur Circet

Petit rappel donc des dossiers du FTTH dans le Saulnois : 

Le FFTH, qui apportera à terme le très haut débit Internet dans les foyers du Saulnois, constituera le gros investissement de la Communauté de communes pour la mandature. 23 millions d'euros pour équiper notre territoire. L'équipement des villages en fibre optique est un chantier considérable qui est scindé en deux parties.

Dans un premier temps, comme il a été décidé par nos élus il y a un an, notre interco va prendre en charge l'équipement de vingt-six communes qui se trouvent dans ce qu'on appelle les zones blanches de couverture. A peine 1 méga de débit, ces villages "sinistrés du numériques" vont être équipés avant la fin de l'annnée 2015 par la CCS, bénéficiant ainsi de subventions importantes à utiliser sur cette courte période. Coût pour ces premiers travaux qui viennent donc de débuter : 2 737 878 € HTfibre2

Les cent vingt-deux autres localités seront équipées plus tard (d'ici 2021) par le Syndicat mixte créé par le Conseil général de la Moselle auquel la CCS vient d'adhérer.  On demande actuellement aux 128 communes d'y adhérer individuellement également.
Cependant, le surf sur la toile à très grande vitesse ne sera possible que lorsque la totalité du Saulnois sera raccordé à la fibre. En effet, pour des raisons économiques aucun opérateur ne viendra connecter les vingt-six villages de la zone blanche.
Les opérateurs (Orange, Bouygues...) négocieront avec le syndicat mixte lorsque le département ou le Saulnois seront complètement équipés. Patience donc chers internautes, patience !!

 

Les vingt-six communes concernées par cette première tranche : 

Lidrezing, Zarbeling, Wuisse, Conthil, Sotzeling, Château-Voué, Obreck, Hampont, Puttigny, Burlioncourt, Riche, Haboudange, Vannecourt, Dalhain, Bellange, Achain, Marthille, Bréhain, Château-Bréhain, Viller sur Nied, Chicourt, Hannocourt, Frémery, Lesse, Oron, Lucy. 

Visitez le site de la Communauté de communes du Saulnois

noyersabattusIl y a quelques jours sur Grain de sel, on avait évoqué la sombre affaire de ces tronçonneurs qui sur un terrain communal avaient abattu quelques noyers centenaires et une haie, à Juvelize.

Non contents de s'en prendre aux végétaux, ils avaient également sermoné le correspondant du Républicain lorrain, habitant du village, qui s'inquiétait pour l'environnement et qui prenait quelques clichés de ce découpage pas très...catholique !! 

Le maire de la commune avait en catastrophe fait stopper les tronçonneurs et de nombreux lecteurs sur ce site s'étaient émus de ces agissements d'un autre âge. 

Lors du dernier conseil municipal du 14 avril, l'histoire a trouvé son épilogue puisque la commune va acheter trois arbres qui seront replantés par une entreprise sur la parcelle et la facture sera envoyée aux intéressés. 

 Voir le compte rendu du conseil municipal sur Juvelize.com

drcag1Que de chemin parcouru depuis quatre années et les premiers dollars versés au petit village de Kompong Prasat par l'association DRC (Développement Rural Cambodge) basée à Marsal et présidée par Michel Rémillon, agriculteur à la ferme de Bourrache, bien connu dans le Saulnois et dont l'AG se déroulait ce vendredi dans les salons de la Pizzéria Antonella.

Zéro frais de fonctionnement, un incroyable réseau d'amis dévoués, de généreux donateurs, un site Internet vitrine de l'association, une solide équipe sur place pour gérer l'argent du Saulnois, voilà les ingrédients du succès d'une merveilleuse aventure humaine. 

Sur place, les programmes s'enchaînent : construction et équipement d'une école, électrification du village, installation du réseau d'eau potable, aide à la coopérative agricole.. Et ce n'est pas fini !! Les projets ne manquent pas. drcag2

Des 4000 dollars envoyés par la trésorière de DRC la première année à Philippe Ammeux, correspondant sur place de DRC, on arrive désormais à la coquette somme de 31 000 dollars pour 2014.  

Et 2015 s'annonce encore plus "riche" puisqu'un don exceptionnel va être versé à DRC par le Rotary club de Lorraine : 55 000 dollars !! Une somme obtenue en mobilisant les membres au niveau international de cette vénérable institution pour un projet qui tourne autour du thème de l'eau. 

Après le rapport moral et le bilan financier votés à l'unanimité, plusieurs interventions ont animé cette réunion annuelle  :

rossDeux étudiantes en deuxième année de médecine à Rouen ont présenté les  actions menées à Kompong Prasat au dispensaire créé récemment par leur université.

La Fondation d'entreprise Le Conservateur s'engage à verser 3000 € dans un premier temps à DRC.

L'équipe des Bretz'elles a diffusé le film de leur visite à Kompong Prasat réalisé après le Raid Amazone auquel elles avaient participé en novembre dernier. 

Enfin, Jean-Paul Gaillot, vidéaste dieuzois a montré le film qu'il a réalisé afin de promouvoir l'action de DRC lors des conférences, des manifestations organisées pour lever des fonds pour l'association. 

Retrouvez toute l'action de DRC sur son site Internet