moijeLa jeune association vicoise Moi Je Tout Seul s’est réunie en assemblée générale ce samedi 18 avril au Foyer Georges de La Tour en présence de Jérôme End, Maire de la commune et de Jean Yves Labat, un des adjoints.

Créée en 2012 dans le but de diffuser le spectacle vivant, celle-ci a vécu une année riche, notamment grâce à la première édition du festival Kraspec qui s’est déroulé les 10 et 11 novembre derniers à Blanche Eglise.

L’été dernier, l’association avait organisé une « Balade nocturne avec Emile Pontavel », de et par Fabien Bondil.  L’association continue de diffuser « Peter et le 7e continent », de et par Yoan Delavallade,  une version polluée de Peter Pan pour parler aux plus jeunes et aussi aux plus grands de ce que le monde jette ainsi que des trésors qui se perdent.

kraspec2

Autre branche de l’association, le pôle musical avec le groupe « Les Tongs », que l’on retrouvera le 8 mai prochain lors de l’Escapade Gourmande de Vic sur Seille, et le lendemain à Dieuze au bar de la Place.


Enfin, avec son pôle jeunesse, l’association peut se féliciter d’avoir, en partenariat avec le Foyer Georges de la Tour, permis à un jeune public de découvrir les trésors du Metz médiéval et du Nancy ducal, lors de sorties culturelles, proposées lors des petites vacances scolaires.


Le rapport d’activités approuvé, la discussion s’est ensuite articulée autour des projets à venir, notamment la réalisation de la deuxième édition du festival Kraspec , les 10 et 11 novembre prochain, toujours à Blanche Eglise , et qui aura pour thème « Les horreurs de la guerre ».


Le nouveau bureau de l’association a ensuite été élu et se compose ainsi : Thomas Walter (président), Julie Coulon (secrétaire), Estelle Rubègue (Trésorière), Gilles Fresse, Romain Kuntz, Julie Verger et Dominique Michel (assesseurs)"

tableLoin des circuits touristiques, des visites guidées ou des sorties organisées, on peut découvrir une région d'une autre façon grâce au géocaching. Ce jeu, car il s'agit d'un jeu, est pratiqué par des millions de personnes à travers le monde.

Mais pour gagner il faut chercher ! Le géochaching est un jeu de piste qui consiste à retrouver des petits "trésors" placés ici ou là par d'autres joueurs. Les cachettes sont référencées sur des sites de géocaching grâce aux coordonnées géographiques. Muni de votre GPS (il y en a sur les smartphones) vous pourrez retrouver le trésor tout en découvrant des lieux remarquables. 

C'est le cas évidemment pour notre Saulnois où des centaines de petits trésors sont disséminés et qu'avec un peu de perspicacité chacun pourra retrouver. Attention à bien remettre les objets où vous les avez découverts pour permettre ainsi à d'autres de jouer. 

Des exemples pris au hasard dans le Saulnois pour vous donner envie de vous mettre au géocaching, Il y a des cachettes à l'étang des Essarts à Dieuze ou sur la côte Saint-Jean à Moyenvic, à Bourdonnay, Tarquimpol, Delme, Salival, Val de Bride, Puzieux, Obreck, Lidrezing, Domaine de Lindre, Marsal......  Des bonnes idées de balades pour les vacances ensoleillées (avec des bambins c'est plus amusant) 

Un site pour découvrir le géocaching ou un autre ou celui-là

 

laure1S'il n'y avait pas Trois petits points, la mercerie de Laure Assel, nul doute que la Place de la Saline, en plein coeur historique de Dieuze, perdrait un peu de son charme.  Il y a longtemps que ces boutiques ont disparu des centres des bourgades rurales détrônées par les grandes surfaces ou les commandes sur Internet. 

Pourtant depuis 2003, cette jeune chef d'entreprise de 36 ans, titulaire d'un BTS de Stylisme, dirige avec enthousiasme, bonne humeur et beaucoup de plaisir son magasin. Et le public suit ! On vient ici chercher tous les articles de mercerie  : rubans, fermetures, boutons, accessoires de tricot, aiguilles, épingles... Il y a bien sûr le département laine avec les pelotes de marques (Bergères de France, Lana stop ou Rico) et ses catalogues. Mais on trouve aussi pêle-mêle des écussons, des chaussettes, des collants, des canevas, des livres de couture..... 

laure2

Mais le plus de Trois petits points, c'est évidemment le service et le conseil apportés par Laure pour les retouches ou la couture. Pour un ourlet, une modification, une réparation, la pose d'un écusson, ou toute autre demande, on trouve toujours une solution. Et ici plus question de grande surface ou d'Internet, on ne peut pas faire mieux.

Comme les merceries sont rares dans la région, on vient de tout le Saulnois, du Pays de Sarrebourg ou de Fénétrange pour raccommoder un manteau, modifier une carrure ou doubler une veste. 

Pour améliorer l'accueil des clients et installer son atelier dans un espace plus confortable, Trois petits points a récemment doublé sa surface. 

Les services se sont multipliés aussi. On peut réparer les machines à coudre et depuis peu un service Pressing a été mis en place. 

laure3Les clients sont ravis et contrairement aux idées reçues, on pousse la porte du magasin à tout âge. Des personnes âgées certes qui aiment travailler la laine, mais des jeunes femmes qui souhaitent créer des vêtements, d'autres qui voudraient customiser une veste, une autre qui par souci d'économie ou par attachement préfère réparer plutôt que jeter. Les hommes viennent aussi, pour un ourlet, une fermeture éclair cassée ou pour un conseil.

Des projets, Laure en a encore en magasin comme ce blog sur la couture qui verra le jour cette année où elle pourra promouvoir, sur la toile, son charmant petit magasin

Trois petits points, 2 place de la saline, 57260 Dieuze

tél : 03 87 86 05 24 

 

 

 

calcatC'est à Amelécourt (une des dix communes de l'OT) que Bernard Calcatéra, le Président de l'Office de Tourisme du pays du Saulnois, de Vic et environs accueillait les participants à l'assemblée générale.

Un bilan annuel d'une structure suivi par le Sénateur de la Moselle, Philippe Leroy, la Vice-Présidente du Conseil départemental de la Moselle Isabelle Rauch, la Conseillère départementale du Saulnois, Jeannine Berviller, la Présidente de la commission Tourisme et Culture de la Communauté de communes du Saulnois, Annette Jost, les élus des dix villages ainsi que des commerçants partenaires de l'OT.

Classé en catégorie 2 depuis l'an passé, l'OT à reçu 10 000 visiteurs en 2014 dont 94 % de Français et 6 % d'étrangers (Allemands, Hollandais et Belges). Certes, le total est moins important qu'en 2013 mais l'exposition sur les Saint-Jérôme mise en place au musée Georges de La Tour avait boosté la fréquentation entre août et décembre 2013. amelecourt

Dix mille c'est tout de même pas mal et ce bilan est dû en partie à l'excellent travail réalisé par les trois employées de la structure : Christine Richard, la Directrice, assistée par Séverine Kuntz et Aline Delavallade.

Toutes les trois assurent au quotidien, place du Palais dans l'Hôtel de la Monnaie, l'accueil des touristes, la gestion des appels téléphoniques, l'organisation et la vente des journées touristiques, les animations à destination des scolaires, les visites guidées de la ville ainsi que les ventes des produits locaux dans la boutique de l'OT.

On a souligné cette année la belle réussite des visites insolites créées par Aline Delavallade et Thomas Walter.

Les trois employées de l'OT réalisent aussi les fiches d'information pour le site internet Sitlor, enrichissent le site Enjoy Moselle, elles éditent les brochures présentant le territoire aux touristes. Elles assurent aussi des permanences hebdomadaires à la Guest House de Delme.

Enfin, elles organisent ou co-organisent les manifestations annuelles comme le marché du terroir, la foire commerciale, la marche nocturne de la Saint-Jean, le marché de Noël. L'OT a aussi cette année coordonné sur l'ex canton de Vic, le Festival Cabanes de Moselle qui fut une très grande réussite. Il fut aussi partenaire de la journée européenne de la culture juive à Delme.

bateauNon contentes de ces bons résultats et pour améliorer encore la qualité de l'accueil, les employées participent chacune à leur tour à des périodes de formation de guide conférencier. 

Autre élément favorisant le nombre important de visiteurs : le site de l'OT réalisé par CSIM véritable vitrine pour la structure qui donne envie aux touristes de venir dans le Saulnois. Il ne faut pas non plus oublier la page Facebook pour se tenir informé au jour le jour de l'actualité de l'OT. 

Olivier Kuntz, le trésorier, a ensuite présenté le bilan financier pour l'année 2014. Une situation financière saine et un solde positif de 2569 € remarquée et approuvée à l'unanimité.

Après la présentation du budget prévisionnel, la Directrice Christine Richard a dressé les grandes lignes de l'action de l'OT pour 2015 sensiblement identiques à l'année écoulée. On notera quelques nouveautés comme la valorisation des parcours de randonnées à Amelécourt et la mise en place de Jardin et poésie, une manifestation autour de la nature et la littérature en partenariat avec la médiathèque de Delme. 

On vota ensuite les montants des cotisations pour l'année 2015. 1 € par habitant pour les communes membres, 10 € pour les particuliers et entre 30 et 80 € pour les professionnels.rauch

En fin de réunion, les personnalités ont toutes pris la parole pour louer l'action de l'OT et assurer le soutien des différentes collectivités. 

Seul point négatif soulevé par un membre de l'assemblée : la fermeture programmée des sites départementaux pour cinq mois l'an prochain, coup de poignard pour le Saulnois qui compte trois sites Moselle passion ( Musée Georges de La Tour à  Vic, Musée du sel de Marsal, Domaine de Lindre). Les impératifs économiques, la faible fréquentation et le besoin pour les équipes de ces structures de préparer la future saison furent les arguments peu convainquants brandis par Isabelle Rauch, Vice-Présidente du Conseil départemental pour justifier ces fermetures. 

Avant de trinquer à la belle réussite de l'OT, on remercia partenaires et financeurs : PNRL, Moselle Arts Vivants, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, la commune de Vic, la Communauté de communes du Saulnois.

Site Internet de l'OT

5 bonnes raisons d'adhérer à l'office :
1-Vous faire connaître et nous rejoindre dans nos actions de promotion du tourisme sur notre territoire
2-Assurer un gage de professionnalisme auprès des visiteurs et la garantie d'être reconnu comme un partenaire actif et collaboratif
3-Assurer une plus grande lisibilité de son produit, de son offre, une meilleure commercialisation donc potentiellement davantage de
fréquentation  ou de retombées directes pour son activité.
4-Etre informé sur l'actualité culturelle au travers du calendrier mensuel des manifestations

5-Répondre aux attentes et exigences des clientèles au travers du site Internet, des brochures  sur les hébergements, les restaurants et les produits du terroir (l'Office de Tourisme assure la mise à jour, la réalisation et la distribution)

6-Devenir membre actif et prendre part à la vie de l'association en participant aux votes lors de l'Assemblée générale.ot

Tarifs
Hébergements :
Hotels : 50€
Hotel/restaurant : 60€
Chambres d'hôtes : 30€
Locations saisonnières : 30€
Campings : 80€
Hébergements collectifs : 50€

Restauration:
Restaurants/traiteurs : 50€
Hôtel/restaurant : 60€
Restauration rapide : 30€

Loisirs et découverte:
Structure de plaisance ou de loisirs : 30€
Prestataires de loisirs : 30€

Savoir-faire et commerces :
Produits du terroir : 30€
Commerces (directement liés au tourisme) : 30€
Artisans : 30€

 

 

 

 

jeunecharrettesIl y a quelques jours, une bande de jeunes copains musiciens lançait un festival dans le Saulnois. Les Jeunes charrettes ont permis à quatre groupes de se produire sur la scène de Maizières les Vic. Un bon moyen d'éprouver les sensations de l'artiste devant son public, de placer sa voix et de maîtriser les impératifs de la technique.

Cette initiative culturelle est assez rare pour être soulignée et promue sur Grain de sel. Un des membres de l'organisation nous a transmis ce compte rendu qui vous plongera  au coeur de l'évènement : 

jeunescharettes

1er Festival des Jeunes Charrettes.

Les portes de la salle ont été ouvertes vers 20h30, ce samedi 4 avril, à Maizières les Vic. Les organisateurs accueillaient alors les premiers spectateurs. A 21h30, devant une cinquantaine de personnes, le premier concert débutait avec la prestation de Charline. Essentiellement composée de reprises pop et quelques compositions personnelles, ce premier spectacle s'est déroulé dans une ambiance bon enfant.

A 22h, c'est le duo Blue Train (Céline et Anthony) qui a pris le relais pariant sur l'ambiance comique de leurs chansons. Des reprises également dans une ambiance plutôt intimiste.

A 22h40, c'était au tour de Burning Hobo de monter sur scène. Chanteur charismatique, qui distilla quelques annecdotes croustillantes. A son programme, des classiques du Blues, du Rock, des boeufs avec des musiciens des autres groupes de la soirée. Un vrai régal !  Purement génial ! 

A 23h15, le groupe Punk/Hardcore Jolly Roger vint clôturer la soirée dans une ambiance plus qu'électrique au son des compositions des musiciens très inspirés. Le public sautait dans la fosse, frappait et montait sur la scène. Sur l'avant dernière chanson de leur sélection, ils étaient rejoints par la jeune chanteuse Anastasia pour une reprise endiablée. 

Les organisateurs, les musiciens des autres groupes rejoignaient alors Jolly Roger sur scène pour leur dernier titre "Enfant de salaud" dans une ambiance délirante ! 

Le bilan de ce premier festival des Jeunes Charrettes est en tous points positif. Les cinquante spectateurs ont laissé une recette de 260 € dont une partie sera reversée à l'association caritative Cé ke du bonheur. L'ambiance a été excellente du début à la fin. Les organisateurs se rappelleront longtemps de cette première. En attendant, ils souhaitent remettre ça au café Rock Le Troubadour à Metz en juin ou en août.