559

Jusqu'au 26 mai Emily Jones, artiste britanique, propose au Centre d'Art contemporain de Delme, de découvrir son travail dans l'exposition As a bird would a snake. Emily Jones opère à la jonction de multiples domaines tels que la science, l’écologie, la cosmologie, l’architecture, la technologie, l’archéologie, la géographie ou encore l’histoire, la mémoire et les croyances qu’elle envisage comme autant de strates interconnectées.

Ces différents domaines du savoir se croisent et fusionnent au sein d’environnements vivants à expérimenter, sortes de paysages à la fois physiques et mentaux, dans lesquels langage et matière - souvent organique, vivante et évoluant lors des périodes d’exposition – habitent l’espace, faisant chacun à leur manière agir leur pouvoir d’invocation.

Ses environnements sont peuplés d’objets (jouets, broderies, fruits et légumes, architecture, …) évoquant une certaine réalité écologique, sociale ou historique d’un monde complexe, dont toutes les définitions a priori stables, semblent aujourd’hui éclater et être reconfigurées. Ils reflètent la réalité mouvante et en constante évolution, d’un monde qu’une certaine idéologie a construit au cours du temps comme immuable.bancjones

Aussi le travail de l’artiste consiste à penser l’exposition, moins comme une suite d’œuvres à observer qu’un ensemble d’entités qui, une fois connectées, génèrent une dimension propre à celle du rituel et ses propriétés liminales, à savoir ce moment de trouble et de confusion, cet entre-deux ayant cours pendant le rite de passage, et qu’elle conçoit comme une position vitale fondamentale.

Incarnant ces mutations et interactions constantes, ces ensembles sont souvent accompagnés d’éléments de langage brut et aseptisé, utilisés à la fois pour leur qualité visuelle - leur design graphique froid, comme extrait d’un logiciel de bureautique -, que pour la réalité qu’ils convoquent, l’image qu’ils produisent dans les esprits.

Langage et matière agissent ainsi dans un constant va-et-vient entre réalité et signe, abstraction et figure. Le langage permettant par ailleurs (grâce à l’imprimé mais aussi par le prisme de la performance) de questionner la traduction d’une langue à une autre, et surtout le passage d’une culture à une autre, d’une civilisation à une autre, d’une période historique à une autre, etc.

cuisinejones

 

On y trouve souvent une phrase traduite plusieurs fois, l’artiste considérant la traduction comme un territoire fertile, dans lequel un mot dans une langue peut recouvrir de multiples significations dans une autre, rendant impossible le verrouillage du sens. Le langage fonctionnerait alors comme un marécage d’où naît la vie et se développent de multiples organismes.

À l’occasion de son exposition As a bird would a snake, Emily Jones propose au visiteur de pénétrer un espace où chaque proposition artistique n’agit pas indépendamment les unes des autres mais vient former un tout dans lequel chacune d’elle interagit, de même qu’avec les humains et non-humains pénétrant leur univers. Chaque partie se veut une sorte d’offrande, un don pour une communauté, à utiliser et à s’approprier.

En savoir plus sur le site du Centre d'Art contemporain, La Synagogue de Delme

56947175 2191722514255747 3509112723214434304 n

Les Greniers de l'Entraide à Dieuze, ouvrent très régulièrement leurs portes au public pour un marché aux puces de la solidarité.

Ce mercredi 17 avril, de 13h30 à 17h, vous pourrez acheter des objets d'occasion. Vous recyclez, vous dénichez parfois la perle rare mais vous permettez également de faire vivre les employés de l'association Assajucco Emmaus de Dieuze qui sont en période de réinsertion.

Sur les stands des Greniers de l'Entraide vous trouverez mercredi prochain impasse Jean Laurrain : 

Grand déballage de meubles, Cadres, vaisselle, vêtements, chaussures, linge de maison, jouets, livres, dentelles et mercerie, bijoux, puériculture, HI-FI, luminaires, petit électromenager, etc...Le stand Artisans du monde, vous proposera des produits alimentaires bio et de l'artisanat, issus du commerce équitable.

 

 

 

Fotolia 67461410 S

La commission permanente du Conseil départemental a accordé les subventions suivantes aux communes, écoles, associations du Saulnois.

Dispositif d'aide mosellane à l'investissement des territoires  (AMITER) : 

16 000 € à Lubécourt, voirie

7 000 € à Montdidier, parking et sécurité

120 000 € à Réning, assainissement

Actions éducatives :

Visite des collèges au Conseil Départemental : 370 € pour Albestroff, 680 € à Château-Salins, 360 € à Dieuze, 460 € à Delme

Atelier de pratique artistique : 300 € au collège de Delme

Séjour de découverte : 4 400 € à l'école de Château-Salins, 2300 € à l'école de Moyenvic, 2 200 € à l'école de Pettoncourt

Ecole à la ferme : 217 € à Château-Salins, 126 € à Donnelay, 175 € à Francaltroff, 98 € à Gélucourt, 161 € à Honskirch, 126 € à Lidrezing, 329 € à Loudrefing, 189 € à Maizières les Vic, 133 € à Marsal, 119 € à Vittersbourg

Moselle jeunesse :  5000 € au Foyer rural de Blanche Eglise, 2000 € au Foyer rural de Chambrey, 2 200 € à la MJC de Dieuze, 500 € au Foyer rural de Lesse, 2000 € au Foyer rural de Val de Bride et 4 000 € au Foyer rural de Vic sur Seille.

Sport pour tous :

Aide à la licence pour les clubs :  539 € au Foyer d'Albestroff, 342,50 € à l'US Bénestroff, 379 € à la Boule du Saulnois, 1534 € au FC Château-Salins, 407 € à l'AMTV de Delme, 418 € au DOJO, 984,50 € au Judo club de Dieuze, 220 € aux Palmés de la Seille, 133,50 € au Para club sportif, 487 € au Pétanque club, 521 € au FC Francaltroff, 171,50 € aux Familles rurales de Vergaville, 573,50 € à l'AS Vibesrviller, 86,50 € au Foyer Georges de La Tour, 998,50 € au Sporting Club Vicois, 221,50 € à l'aéromodélisme club Icare de Vittersbourg

Projet de club : 

2500 € au DOJO du Saulnois, 3 300 € à la Société de Tir Aux deux Seilles "de Dieuze

 

 

 

 

stquirin

Les bienfaits de la marche à pied ne sont plus à prouver. Bénéfique pour la forme physique comme pour le mental, cette activité est conseillée aux seniors souhaitant entretenir leur santé en douceur.

À la portée de tous, la marche à pied peut être pratiquée à tout âge et ne nécessite aucune condition physique particulière.

Souvent conseillée aux seniors, cette activité permet à chacun de préserver son capital santé et sa forme physique, tout en prévenant l'apparition de certaines maladies.

En effet, la pratique d'une activité physique régulière, comme la marche, tonifie le cœur et permet une meilleure circulation sanguine, réduisant ainsi les risques de développer une maladie cardiovasculaire ou de subir un accident vasculaire cérébral.

Les bienfaits de la marche à pied se retrouvent également dans la prévention de l'obésité, puisqu'elle permet d'entretenir son corps et sa masse musculaire tout en éliminant les graisses.

Dans la continuité des activités au profit du club des « retrouvailles », Marchons Ensemble a organisé une sortie dans les environs de Saint-Quirin.

Les seniors ont pu admirer les formidables paysages ; jeunes et moins jeunes se sont côtoyés, renforçant ainsi le lien intergénérationnel.

En effet, les tranches d’âge se situaient de 8 ans à plus… 

Au total, 3 heures de marche, certes à un rythme adapté ; certains ont été surpris de ce qu’ils pouvaient effectuer en marchant, l’effet (de groupe, d’entraide et de cohésion) est à prendre en considération.

Mais un grand bravo à toutes et à tous, et respects à nos courageux seniors, qui sous l’œil bienveillant du guide, se sont surpassés.

tintina

Les tintinophiles vont apprécier la nouvelle exposition du Château de Malbrouck proposée par le Conseil Départemental, la société Moulinsart et le musée Hergé de Louvain. Jusqu'au 30 novembre en effet, les visiteurs découvriront l'univers du créateur de Tintin, Hergé, tout en cheminant dans l'exceptionnel édifice, château-fort bâti au XVème siècle et reconstruit au XXème par le Département de la Moselle. 

Ce dernier semble d'ailleurs avoir enfin trouvé une ligne directrice et une politique culturelle digne de cet écrin en le destinant à la...Bande dessinée ! L'an passé 47 000 visteurs avaient franchi les portes du château pour le 70ème anniversaire du Journal de Tintin. La preuve qu'en offrant au public des expositions de qualité, la fréquentation pouvait être excellente. En juin prochain, un festival de la BD devrait également attirer la grande foule au château.tintinb

On souhaite donc la même réussite à cette nouvelle exposition. On souhaite aussi que les responsables départementaux appliquent les mêmes méthodes aux sites Moselle Passion du Saulnois (Domaine de Lindre, Musée du sel de Marsal, Musée Georges de La Tour de Vic sur Seille).

Exposition Hergé une vie une oeuvre

Du 30 mars au 30 novembre 2019

Le Château de Malbrouck pratique : 

Le château de Malbrouck vous accueille tous les jours sauf le lundi (fermé le 1er mai, ouvert les lundis fériés : 10 juin et 11 novembre 2019 )

du 30 mars au 30 juin et du 2 septembre au 30 novembre : du mardi au vendredi de 10h à 17h, les weekends et jours fériés de 10h à 18h00

du 1er juillet au 1er septembre : du mardi au dimanche de 10h à 18h00.

La billetterie ferme ses portes 60 minutes avant la fermeture du château.

tintinc

 

 

Voici les principaux tarifs du château de Malbrouck en 2019

plein tarif : 7,00 € ; tarif réduit : 5,00 €