panneaux solaires photo Blickpixel

La reconversion du site des anciennes salines de Dieuze devrait connaître une nouvelle destination prochainement.

Au coeur de la ville, sur la friche industrielle, on avait déjà l'usine de recyclage de pneus HET, la salle culturelle de la Délivrance, les logements Moselis, les serres municipales, le bureau d'information de l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois, le Puits salé, on annonce prochainement la réalisation d'un parc photovoltaïque.

Ce projet, qui se monte à 10 millions d'euros, porté par la société Total, propriétaire du site, a été présenté au public ce lundi 4 janvier 2019 en marge d'une réunion conseil municipal. 

Les panneaux posés devraient produire 13 Gigawatt-heure par an, ce qui correspond à la consommation électrique annuelle de 6000 habitants. 

Malheureusement les Dieuzois ne profiteront pas directement du courant produit sur leur commune. Ce sont la Communauté de communes et le Département qui devraient récolter, via la Taxe professionnelle, quelques subsides de ce parc photovoltaïque : 44 109 € pour la CCS la 1ère année d'exploitation et 49 112 € pour le Conseil Départemental.

L'agenda de ce dossier a été également dévoilé par le représentant Total : l'étude environnementale a démarré, elle va durer un an. Le projet devra ensuite être validé par les ABF, la DREAL, .... Une fois tous les accords obtenus, il y aura un dépôt de permis de construire qui sera instruit par la préfecture. Le chantier ensuite devrait durer entre 9 mois et un an. 25 emplois devraient être créés pendant la durée du chantier. 

 

 

 

Commentaires   

+4 #13 Dieuzois 09-02-2019 23:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Sylvie :
Belle opération de Greenwashing pour TOTAL.
Mais, ce blanchiment écologique ne dépolluera pas le site.
Le Spin continuera paisiblement de recevoir tous ces précieux métaux lourds, qui s'écoulent inexorablement dans ses eaux.
Mais tout va bien,le soleil brille...

En parlant du spin en ce moment beaucoup de boue a la jonction qui donne vers l'abattoir bien visible la nuit mais chuuuut faut pas le dire c'est surement le niveau qui a baissé avec la sécheresse de l'hiver.
Citer
+5 #12 Sylvie 09-02-2019 17:52
Belle opération de Greenwashing pour TOTAL.
Mais, ce blanchiment écologique ne dépolluera pas le site.
Le Spin continuera paisiblement de recevoir tous ces précieux métaux lourds, qui s'écoulent inexorablement dans ses eaux.
Mais tout va bien,le soleil brille...
Citer
-4 #11 un dieuzois 09-02-2019 11:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Otto Ruhle :
Oui mais apparemment cela ne trouble pas la quiétude de certains . Au contraire si on est observateur attentif de la situation on pourrait même penser que quelques individus qui affichent leur mécontentement sur leurs propriétés sont plus dangereux pour l'environnement que ces montagnes de déchets. N'avait-on pas sorti en son temps la menace de sanctions financière ?. Le courage est une valeur en baisse ces temps-ci. Un peu comme le boxeur du premier mai qui se balade en liberté et que l'on laisse tranquille. Deux poids deux mesures.
Bravo Otto pour ton analyse de la situation tu sautes de la liberté d'un courageux boxeur à la quiètude de certaines personnes, ensuite aux sanctions financières des affiches dans une montagne de déchets, du contrôle des poids et mesures et pour terminer des valeurs en baisse ces temps-ci ! Tu pourrais nous expliquer !...
Citer
+4 #10 Dieuzois 09-02-2019 10:02
Citation en provenance du commentaire précédent de marmotte :
"L'étude environnementale a démarré, elle va durer un an". C'est le moment de se réveiller les Dieuzois, de se renseigner auprès des retraités de l'usine qui vous diront ce que contiennent ces fameuses buttes et ces sols de l'usine. Quand ils vont remuer le sol pour installer les panneaux, qui sait ce qui va partir dans l'air (qu'on respire) et les nappes phréatiques... Pourquoi la réunion publique qui a eu lieu ce lundi 4 février en mairie de Dieuze n'a pas été communiquée en amont au grand public ? On voudrait nous cacher qqch ? Ou éviter qu'on ne questionne trop sur ces sujets sensibles ?

Aucun affichage dans le journal a l'exception d'un affichage quelques jours avant en ville. Résultat 4 personnes une pour grain de sel 3 autres de la même famille et apres presentation de ce projet qui est de mettre des panneaux sur tout le site pour couvrir et tenter d'oublier ce qui se cache en dessous. Ensuite comme toujours ce qui est obligatoire rien sur le site de dieuze sur ces infos pas plus que l'ordre du jour du conseil municilpale. Pour revenir au projet ci dessus bien sur aucun benefice pour la commune , cela vz creer 25 emplois pour construire ensuite ca tourne tout seul . Quel est l'intérêt pour la commune de ce projet ??
Citer
+2 #9 Chris 09-02-2019 09:32
Oui total doit légalement commencer par dépolluer
Citer
+3 #8 marmotte 08-02-2019 19:47
"L'étude environnementale a démarré, elle va durer un an". C'est le moment de se réveiller les Dieuzois, de se renseigner auprès des retraités de l'usine qui vous diront ce que contiennent ces fameuses buttes et ces sols de l'usine. Quand ils vont remuer le sol pour installer les panneaux, qui sait ce qui va partir dans l'air (qu'on respire) et les nappes phréatiques... Pourquoi la réunion publique qui a eu lieu ce lundi 4 février en mairie de Dieuze n'a pas été communiquée en amont au grand public ? On voudrait nous cacher qqch ? Ou éviter qu'on ne questionne trop sur ces sujets sensibles ?
Citer
-1 #7 Otto Ruhle 08-02-2019 09:34
Oui mais apparemment cela ne trouble pas la quiétude de certains . Au contraire si on est observateur attentif de la situation on pourrait même penser que quelques individus qui affichent leur mécontentement sur leurs propriétés sont plus dangereux pour l'environnement que ces montagnes de déchets. N'avait-on pas sorti en son temps la menace de sanctions financière ?. Le courage est une valeur en baisse ces temps-ci. Un peu comme le boxeur du premier mai qui se balade en liberté et que l'on laisse tranquille. Deux poids deux mesures.
Citer
+5 #6 SAULNOIS 07-02-2019 17:51
Dépoluer ce site coûterait une fortune, un coup de photovoltaique et c'est reparti.
Citer
+2 #5 cricri 07-02-2019 17:29
Et oui Otto... Pas besoin d'être un centenaire pour savoir que "les buttes" sont bien réelles.
Ce n'est pas si vieux, n'importe que retraité de "l'usine" (comme on disait) te l'expliquera.
Et qui n'a jamais vu "l'étang bleu" ne sait pas à quoi ressemblerait Dieuze transporté au milieu du Pacifique.
Citer
+9 #4 un dieuzois 07-02-2019 17:09
Mon cher Otto, malheureusement c'est la triste réalité, à Dieuze il y avait une usine chimique qui a stocké sur quatre buttes pendant plus de 100 ans tous les déchets de ses fabrications, soit 3,7 millions de m3 .On y trouve ( de l'arsenic, du baryum, des hydrocarbures aromatiques polycycliques,du plomb, du zinc, du cuivre etc.....)
Citer