Le feuilleton de la création de la ZAC de la Sablonnière se poursuit avec l'ouverture de l'enquête publique concernant la nouvelle tranche du projet mené par la Communauté de communes du Saulnois et la municipalité dieuzoise. 

La loi impose aux porteurs de projets ayant un impact sur l'environnement d'informer la population et de la laisser formuler toutes les remarques qu'elle souhaite. 

Ainsi, du 9 avril au 11 mai les citoyens pourront consulter les documents concernant cette zone au siège de l'interco à Château-Salins ainsi qu'en mairie de Dieuze. 

Ils pourront aussi rencontrer le commissaire enquêteur, Michel Drui, officier de police en retraite, en mairie de Dieuze, 

lundi 9 avril 2018 de 9h00 à 11 h00l

mardi17avril 2018 de 14h00 à16h00

samedi 28avril 2018 de 9h00 à 11 h00

vendredi11mai 2018 de 9h30 à 11 h30

L'enquête publique est également consultable en ligne en cliquant sur la vignette ci-dessous :

zacenquete18

 

Commentaires   

+7 #9 Lrem 17-04-2018 12:06
Citation en provenance du commentaire précédent de sos57 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Lrem :
Un peu de respect pour nos hommes politiques locales!!!

UN PEU DE RESPECT POUR LA SYNTAXE ne te ferait-il pas défaut...???
Petit rappel... L'adjectif s'accorde en genre et en nombre, avec le mot qu'il qualifie...
En tout état de cause (perdue...?) tu aurais dû écrire: "nos hommes politiques locaux".
Mais, bon... quand "LREM" est en marche arrière, hein...! on ne peut pas trop lui en demander...

Mille excuses pour l' accord: pas relu, donc comme quoi on fait des "fautes" aussi, heureusement notre Président est très fort surtout en math: il manque encore des "sous" merci d'avance pour votre générosité
Citer
0 #8 sos57 16-04-2018 21:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Lrem :
Un peu de respect pour nos hommes politiques locales!!!

UN PEU DE RESPECT POUR LA SYNTAXE ne te ferait-il pas défaut...???
Petit rappel... L'adjectif s'accorde en genre et en nombre, avec le mot qu'il qualifie...
En tout état de cause (perdue...?) tu aurais dû écrire: "nos hommes politiques locaux".
Mais, bon... quand "LREM" est en marche arrière, hein...! on ne peut pas trop lui en demander...
Citer
-2 #7 Soron 16-04-2018 21:34
D ailleurs à la rem on ne parle plus de Macron comme du seigneur des anneaux mais comme le roi de l anal
Citer
-2 #6 Idee 16-04-2018 21:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Lrem :
Un peu de respect pour nos hommes politiques locales!!!

Qu il faudrait mettre dans " des bocals" !!!
Citer
-7 #5 Lrem 16-04-2018 11:45
Un peu de respect pour nos hommes politiques locales!!!
Citer
-3 #4 le canard 15-04-2018 14:30
Une enquête publique pour quoi faire alors que tout est déjà décidé !.....Nos chers décideurs nous prennent vraiment pour des ignares !
Citer
-2 #3 Klein 15-04-2018 14:08
La dernière enquête publique sur la ZAC comme la réunion publique et un grand mensonge aucune réponse du commissaire enquêteur et tout et déjà ficelé depuis longtemps. A quoi cela sert de s'exprimer personne n'écoute les riverains.
Citer
-2 #2 Marsalaise 15-04-2018 14:06
@ cricri: bien pour une extension jusqu'à Marsal. en ce qui concerne le discernement et de dynamisme ici: plok: plok: le dynamisme locale est englué dans le marais depuis "belle lurette" Fernand prete nous une douzaine d'ampoules vu les " lumières du conseil"
Citer
-4 #1 cricri 14-04-2018 10:46
Nous voulons une ZAC qui aille jusqu'à Marsal afin de faire la jonction avec nos amis méthaniers.
Dans l'autre direction nous voulons la jonction avec la ZAC de Morville. Il n'y a que quelques hectares de forêt à faire disparaître.
Vive le travail, vive l'emploi, vive nos élus pleins de discernement et de dynamisme.
Citer