mosl

Incroyable cérémonie de voeux hier soir au Galaxie d'Amnéville où le Président du Conseil Départemental de la Moselle Patrick Weiten recevait des centaines d'élus, chefs d'entreprise, sportifs, producteurs locaux, présidents d'association pour lancer la marque "MOSL".

Un nouveau concept qui devrait, selon le grand chef de l'executif mosellan, redorer l'image de notre département. 

Entre les chansons, les danses, les shows lasers, les interventions d'une animatrice estampillée TF1et même un petit message de...Jean-Pierre Pernaud, Patrick Weiten a affirmé sa volonté de porter haut les couleurs de la Moselle à travers ces quatre lettres "MOSL"qui voudraient évoquer une Moselle Sans Limite prête à conquerir le monde. 

Après avoir visionné un petit film d'animation présentant un personnage parcourant notre département en découvrant ses trésors naturels et historiques Patrick Weiten a fait monter sur scène de nombreux jeunes mosellans et les personnalités qu'il a jugées représentatives de ce dynamisme qu'il appelle de ses voeux pour cette année 2018. 

Les invités ont ensuite pu déguster les produits du terroir mosellan et réceptionner les petits cadeaux que Patrick Weiten et ses équipes avaient prévus pour eux.

Et même si certains dans la salle évoquaient, en observant ce spectacle, les dépenses pharaoniques (le RL parlait de 150 000 €) engagées pour une soirée, on espère que la marque MOSL atteindra son but.

Les vidéos de la soirée en cliquant sur les vignettes ci-dessous :

 

 

 

 

 

Commentaires   

-2 #17 Marsalaise 23-01-2018 20:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Arthur ARNOULD :
A combien s'élèvent les budgets communication de nos roitelets (pas seulement les "grands" élus d'ailleurs), pensez à nos capitalistes bien aimés et si efficaces pour bien se répartir le gâteau ?
150 000 € par ci x milliers d'euro par là à défaut de mettre du beurre dans les épinards permettrait aussi à ceux qui prennent tous les jours les routes pour aller bosser de ne pas se retrouver avec des nids de poules ou même avec des routes déneigées en hiver. Élus qui vous dîtes de base faîtes votre boulot. Boycottez ces manifestations de plus en plus déplacées et rappelez à leurs organisateurs que sans vous ils seraient bien peu de chose et que les subventions dont ils vous gratifient ne sortent pas de leurs poches. Peut-être va-t-il bientôt falloir voter avec les pieds ?.A quand un audit de la dette publique de toutes les collectivités et un contrôle des dépenses des grandes institutions et grandes entreprises pour voir qui fait entrer l'argent et qui creuse la dette ?

ah oui nous les lampes au moins des carrefours mais il a oublié, déjà pas capable de dire deux mots a ses ouailles "que de la merde" comme le président américain qui dit les pays de merde" pas fachos mais vrai rigolo
Citer
+6 #16 Arthur ARNOULD 22-01-2018 12:56
A combien s'élèvent les budgets communication de nos roitelets (pas seulement les "grands" élus d'ailleurs), pensez à nos capitalistes bien aimés et si efficaces pour bien se répartir le gâteau ?
150 000 € par ci x milliers d'euro par là à défaut de mettre du beurre dans les épinards permettrait aussi à ceux qui prennent tous les jours les routes pour aller bosser de ne pas se retrouver avec des nids de poules ou même avec des routes déneigées en hiver. Élus qui vous dîtes de base faîtes votre boulot. Boycottez ces manifestations de plus en plus déplacées et rappelez à leurs organisateurs que sans vous ils seraient bien peu de chose et que les subventions dont ils vous gratifient ne sortent pas de leurs poches. Peut-être va-t-il bientôt falloir voter avec les pieds ?.A quand un audit de la dette publique de toutes les collectivités et un contrôle des dépenses des grandes institutions et grandes entreprises pour voir qui fait entrer l'argent et qui creuse la dette ?
Citer
0 #15 Petit FN 22-01-2018 12:23
Super ,cela devait être bien
pour 150000 boules, et super de voir les petits veaux(maires) du Saulnois qui pleurent dans les vœux "les dotations de l'état en baisse mais pour vos conneries ya de la tune, FN ou Patriote!!!!!! mdr
Citer
+7 #14 RSCG 22-01-2018 11:59
un grand bravo aux agences de com qui ont mis le grappin sur Patrick Weiten. Trop fort, une rente cette Moselle toujours prompte à jeter l'argent par les fenêtres !
Citer
+5 #13 producteur 22-01-2018 09:22
l'an dernier l'Arsenal, cette année le Galaxie, on se demande bien où Patoche se retrouvera l'an prochain ? Stade Saint-Symphorien ? Quelle rock star !!!!
Citer
+10 #12 Arthur ARNOULD 21-01-2018 17:37
Nous allons finir par penser qu'en Moselle il n'existe que deux axes routiers. Le boulevard de la mégalomanie et l'impasse de l’ignorance
Citer
+3 #11 Marcel57 21-01-2018 17:17
"Monsieur LORMANT, eh bien lui il pense que la comcom du Saulnois est trop grande et que l'idéal c'est un bassin de vie Dieuze Albestroff."

Ce qui était vrai, il y a quelques années, semble ne plus l'être aujourd'hui...et pour cause...!
Ce "cher Fernand" ne rêve-t-il pas désormais de prendre la présidence de cette comcom démesurée, quand le moment se présentera...?
Et pourtant...Que ne l'a-t-on laissé faire scission à l'époque où, déjà, il faisait ses petites crises d'enfant trop gâté...???
Qui pourra, qui osera un jour le précipiter du haut de cette "roche tarpéienne"...???
Citer
-2 #10 cricri 21-01-2018 14:51
Z'en faites pas! Y risque rien le Fernand!
Pour pas se faire mal quand il sera jeté, il a le meilleurs de parachutes... son troupeau de veaux
Citer
0 #9 Caton le censeur 21-01-2018 11:36
Monsieur LORMANT, eh bien lui il pense que la comcom du Saulnois est trop grande et que l'idéal c'est un bassin de vie Dieuze Albestroff. C'est bien cela ? Ah non c'est vrai le vent a tourné et les girouettes avec.
A tous ces tristes sires et sbires ARX TARPEIA CAPITOLI PROXIMA. Rechercher le sens de cette sentence vous fera consacrer au moins une minute à, la culture dans votre existence.
Citer
+3 #8 Patrick Sébastien 21-01-2018 11:29
On n'est pas allés à l'école
On est de la classe de ceux qui rigolent
On sait bien que la vie est brève
On y met du rire et du rêve
Dans les dîners en ville on n'est pas très brillants
Mais on finit toujours en chantant

Refrain :

Et on fait tourner les serviettes
Comme des petites girouettes
Ca nous fait du vent dans les couettes
C'est bête, c'est bête
Mais c'est bon pour la tête (...)
Citer