Jeu16Mar2017

La tension est montée d'un cran hier au Relais des Etangs à Languimberg lorsque les gendarmes sont venus chercher, sous les yeux des bénévoles qui venaient donner des cours de Français, deux réfugiés pour leur remettre une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF).

L'Etat Français reste manifestement sourd face aux situations dramatiques de ces hommes qui risquent la prison ou la mort dans leurs pays. 

Les bénévoles rassemblés au sein du Collectif Solidarité Migrants Languimberg appellent à manifester samedi 25 mars à 14h30 à Sarrebourg pour réclamer à l'Etat un peu plus....d'humanité. 

philip

 

Philip Williams
Il vient du Nigeria qu’il quitte à pied, avec son ami car on leur promet 16 ans de prison
Ils traversent l’Afrique jusqu’en Libye,travaillent pour payer leur passeur, arrivent en Italie où ils sont séparés.
Il ne sait pas où est son ami aujourd’hui.
Aujourd’hui Philip est tétanisé par la peur.

 

mauroMauro Jose Oliveira

Il vient d’Angola

Etudiant opposant politique, poursuivi pour manifestation contre le pouvoir en place.
A l’annonce de sa détention, s’est sauvé vers le Portugal qui a recueilli ses empreintes, puis a fui vers la France où vivent sa maman et ses soeurs.
S’est retrouvé au camp de Blida à Metz.
A appris le français en quelques mois.
Il est assigné à résidence depuis le 22 Février 2017.

m3

 

Janatgul Ahmadzai
Il vient d’Afghanistan
Fuit la guerre et les talibans.
Il a traversé l’Iran, est resté en Turquie pendant un an, puis, Bulgarie, Serbie, Croatie, Slovenie, Autriche, Allemagne, Suède, passe un an en Norvège, puis Allemagne, Calais pendant une semaine, puis Metz avant Languimberg.
Assigné à résidence en vue d’une remise aux autorités norvégiennes qui l’expulseront immanquablement vers l’Afghanistan.

 

Akhtrwli Ahmadzaim4
Il vient d’Afghanistan
Fuit la guerre et les talibans.
Il a traversé l’Iran, Turquie, puis, Bulgarie, Serbie, Hongrie (10 jours de prisons), Autriche, Allemagne, puis France, Calais pendant 11 mois, puis Metz a Blida avant Languimberg.
Assigné à résidence en vue d’une remise aux autorités hongroises qui l’expulseront immanquablement vers l’Afghanistan.

 

m5

 

Djibo Ousmane
Il vient du Niger.
A perdu sa famille et sa grande soeur à 20ans
Situation critique pour poursuivre des études et pour vivre depuis son expulsion du logement familial.
Victime de l’esclavage humain pour survivre durant son périple à travers le désert et la Libye.
Reve de la France depuis toujours, parfaitement francophone.

  

 

m7

 

Mohamed Konate
Il vient de Guinée Conakry.
Il est en France depuis plus de 6 mois.
Issu d’une famille de militaire, il vivait avec mon grand frère.
Sa famille est proche de l’auteur d’un attentat contre le président Dadis Camara, et sa vie en Guinée est en danger.
Son frère a été arrêté et on est sans nouvelles de lui depuis 2009.
Il quitte la Guinée en 2009.


Son parcours : Mali pendant 9 mois, Niger (3mois), Algérie (1 an), Libye (3 ans, dont 9 mois en prison avec tortures et séquelles graves, et 2 ans comme travailleur forcé), a fui en Italie par la mer (1mois).
Ses empreintes ont été prises en Italie, malade, l’Italie ne lui propose pas de soins..
Il vient en France pour se faire soigner, attend 6 mois à Metz pour enfin être soigné à l’hôpital de Sarrebourg (hernie et appendicite)

 

Mohamed Adamm8
Il vient du Soudan
Fuit la Guerre
Quitte le Soudan en 2014 pour la Libye.
Il y reste 2 ans employé comme un esclave.
Quitte la Libye en bateau pour l'Italie (20 jours) où on prend ses empreintes .
En Italie, un seul petit repas par jour dans le camp ou il est interné pendant 6 jours, après, il est lâché dans la nature malgré ses demandes à l'aide auprès de la police.
Reste coincé 20 jours à Vintimille,
Arrive à Nice à pieds, marche 2 jours, prend un bus arrive à Marseille où un groupe de 3 personnes, 2 hommes et une femme lui donnent 40 euros pour manger.
Arrive à Paris par bus
Pris en charge pendant 1 semaine par une ONG, puis Calais 2 mois, est hospitalisé 2 semaines, puis, 20 jours à Metz, hospitalisé à Mercy, puis camp de Blida, puis, le Relais des Étangs à Languimberg

tractmanif

 

Commentaires   

-1 #17 MD 20-03-2017 08:04
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-la-france-lance-un-vaste-programme-d-insertion_2095585.html
Citer
-1 #16 Justin 20-03-2017 08:03
A bougre
Ok man peace pour les abeilles !
Citer
-1 #15 David 20-03-2017 08:01
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-la-france-lance-un-vaste-programme-d-insertion_2095585.html
Citer
-1 #14 Bougre 19-03-2017 20:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Justin :
A Philibert,
Prend un ointj et vive la moquette !
Vive les bobos !

Merci Justin. Merci de sans cesse repousser les frontières de la bêtise humaine, du stéréotype, de l amalgame, et surtout merci d offrir au monde ces commentaires brillants, fins, altruistes, humanistes. C est remarquable.
Citer
+6 #13 Delpèch 19-03-2017 19:40
A tout ceux qui pense que la misère a une frontière, "le mot frontière est un mot borgne. L'homme a deux yeux pour voir le monde...", Paul Eluard.
Citer
-3 #12 Justin 19-03-2017 08:33
A Philibert,
Prend un ointj et vive la moquette !
Vive les bobos !
Citer
+2 #11 Seb 17-03-2017 14:31
Citation en provenance du commentaire précédent de Justin :
Encore un commentaire qui dérange les pseudos intellos !


Encore des êtres humains qui dérangent un vrai fasciste !
Citer
+1 #10 Philibert 17-03-2017 12:26
Justin, c est pas que ça nous dérange, c est que ça nous donne envie de vomir. Tu saisis la nuance ou il faut te faire un dessin?
Citer
-6 #9 Bleu M 17-03-2017 12:22
Pour la justine, ne polémiquer sur ce triste sujet pas plus sur le FN il suffit d'entendre partout en ce moment "Molière" parler Français pour travailler c'est pas les "fachos" qui l'on inventés. La discrimination c'est vous qui l'a portée sans le savoir! Soignée vous et faites du sport ca détends et excusez moi d'être cru
Citer
+3 #8 cricri 17-03-2017 09:13
Que l'on pense dans un sens ou dans l'autre sur des sujets comme ça, soit on s'implique, soit on ferme sa gueule.
On parle pas d'une bouffée de vapeur d'un élu ni d'une polémique mineure sur la couleur des tulipes dans un square là.
Comparer et se jeter à la tête un concours de gens malheureux... Non mais ça va pas non?
Qu'on discute s'il n'y aurait pas des choses communes
dans les causes de toutes ces misères sur la planète, à la rigueur...
Citer
0
0
0
s2sdefault