brocante 1500Le grand rendez-vous des chineurs de la région se profile à Marsal. Ce dimanche 19 juillet, dès l'aube, des dizaines d'exposants (plus de 120 annoncés) tenteront d'écouler des objets descendus de leurs greniers, remontés de leurs caves à des prix qui fluctueront en fonction du talent des négociateurs.

Les footballeurs de l'Etoile sportive et le Foyer rural du village attendent des milliers de visiteurs pour ce rendez-vous présenté aujourd'hui dans la presse locale comme le plus ancien du Saulnois. 

Les deux associations locales  assureront la restauration tout au long de la journée. Les parents d'élèves et les enseignants du regroupement des Bords de Seille proposeront également leurs traditionnelles pâtisseries. 

Rappelons également que l'église restaurée pourra être visitée tout comme l'exposition L'or blanc des Celtes du musée du sel. 

Renseignements complémentaires au 06 75 76 40 58

 

 

cantineLes parents d'élèves du Regroupement des Bords de Seille (Blanche-Eglise, Haraucourt, Marsal, Moyenvic, Mulcey, Saint-Médard) peuvent être rassurés. L'accueil périscolaire sera bien organisé par le Syndicat intercommunal à la rentrée, le mardi 1er septembre prochain. 

De nombreuses incertitudes planaient en effet sur la structure créée en 2006 sur le site d'Haraucourt sur Seille. 

La volonté de certains membres du Syndicat scolaire de rapatrier cet accueil à l'école maternelle de Marsal où une salle se libère après l'annonce d'une fermeture de classe à la rentrée, l'inadéquation récente de la salle d'Haraucourt pour recevoir, en l'état, le jeune public et le flou entretenu par l'Education Nationale sur un possible retournement de situation concernant la fermeture inquiétaient les parents qui se demandaient si leurs enfants seraient accueillis en septembre. cantine2014

La réponse est venue ce mercredi 15 juillet des membres du Syndicat scolaire qui ont décidé d'organiser l'accueil périscolaire à Marsal dans les locaux de l'école pour les moments de garderie et provisoirement à la salle des fêtes de la commune (située en face de l'école) pour le moment du repas. 

Aux vacances de Toussaint, des travaux devraient être réalisés dans une salle de l'école maternelle qui permettront d'assurer le service de restauration. 

Chaque famille du regroupement des Bords de Seille recevra très prochainement les informations nécessaires à la constitution des dossiers d'inscription au Périscolaire.

 

cyrilleA trente-trois ans, Cyrille Polotti, originaire de Vergaville, crée son entreprise de production audio-visuelle. Une passion à la base (il a animé des ateliers vidéos pour l'éducation spécialisée) qu'il vient de transformer en activité professionnelle le 1er juillet 2015.

La structure juridique choisie est la micro-entreprise qu'il a baptisée "Mon atelier vidéo" 

Il propose ainsi au public de réaliser des films sur des évènements familliaux comme les mariages, les cérémonies religieuses mais aussi les manifestations sportives, des films promotionnels d'entreprise ou de centre d'hébergement......

Plus qu'un simple compte rendu filmé, le produit livré par Cyrille, grâce au montage et à sa touche personnelle, est original. Une oeuvre unique qui met en valeur le sujet concerné.

Il a déjà réalisé des DVD de relaxation pour la sophrologue énergéticienne Sarah Klingen.

Vous pourrez également voir dans la vidéo ci-dessous le film qu'il a fait pour le CEMEA.

 

 

Pour réaliser ces supports, Cyrille Polotti a investi dans un matériel de qualité. Une caméra Panasonic 4K, des logiciels de montage professionnels qu'il a acquis grâce à la vente de sa propre voiture.  

camera

Pour se faire connaître, premier challenge de la jeune société Mon atelier video, Cyrille Polotti mise sur le bouche à oreille mais il a également mis en ligne un site Internet et une page Facebook.

Dans l'avenir et si tout se passe bien ce jeune entrepreneur envisage d'organiser des ateliers vidéos dans les écoles, les Foyers ruraux, les structures périscolaires.

Pour contacter Mon atelier vidéo, obtenir d'autres informations, demander des devis, téléphonez au 06 18 92 61 91. 

Voir aussi la page Facebook et le site Internet

 

abeillesLes champs de tournesols colorent actuellement le Saulnois de façon spectaculaire. Des millions de coupelles d'un jaune éclatant redressent la tête pour le plus grand plaisir des yeux. Les mouvements de des feuilles qui suivent la course du soleil pour une meilleure photosynthèse étonnent le spectateur.

Mais cette plante a d'autres vertus et si elle séduit les agriculteurs c'est pour d'autres raisons que les seuls critères esthétiques. Le tournesol, en effet, dont les graines serviront à la fabrication d'huile, nécessite l'utilisation de très peu d'engrais et quasiment aucune intervention chimique de l'agriculteur.

Au niveau de la structure du sol, l'intérêt est là également car avec ses racines pivotantes qui cherchent l'humidité très profondément dans le sol, la plante est moins gourmande en eau.

Financièrement aussi l'agriculteur s'y retrouve car le tournesol est vendu au même prix que le colza par exemple, plante qui demande beaucoup plus de traitements chimiques.

Autres bénéficiaires de ces plantations, l'apiculteur et ses abeilles butineuses qui raffolent du nectar. Le miel produit est très prisé des consommateurs.
Depuis sept ans Michel Hocquel, apiculteur dieuzois, posait ses ruches au bord du champ de Michel Rémillon, à la ferme de Bourrache, entre Marsal et Blanche-Eglise. Il a été rejoint cette année par la famille About, apiculteurs à Moyenvic.

Des milliers d'abeilles s'envolent donc depuis onze ruches et batifolent depuis le début de la floraison sur une parcelle de 12 hectares en  nous préparant des kilos d'un délicieux miel du Saulnois.

Voir aussi l'article publié sur Grain de sel en août 2013

IMG 1425A trente minutes du Saulnois, au coeur de la cité ducale sur la prestigieuse place Stanislas, une nouvelle expo crée l'évènement au Musée des Beaux-Arts de Nancy.

Jusqu'au 31 août, vous pourrez admirer quarante autoportraits d'artistes majeurs de la peinture française.

Prêtés par le musée d'Orsay, retrouvez les visages de ces superstars de l'art pictural.IMG 1433

Le tableau exposé le plus célèbre est sans nul doute l'autoportrait de Vincent Van Gogh mais on est tout aussi subjugué par les prouesses de Cezanne, Monet, Gauguin, Caillebotte, Degas voire même notre talentueux Dieuzois Emile Friant dont on voit au musée des Beaux-Arts deux des oeuvres.

Texte de présentation de l'expo extrait du site du musée :

IMG 1441Le Musée des Beaux-Arts de Nancy, avec le soutien exceptionnel du Musée d'Orsay, rassemble dans une même exposition plus de quarante autoportraits provenant des collections du musée national.
Exercice d'introspection, l'autoportrait questionne depuis la Renaissance la vision de l'artiste par lui-même. Au XIXe siècle, période de bouleversements artistiques et de rejet de l'académisme, l'autoportrait fait parfois office de manifeste.

Certains peintres comme Courbet mettent en avant l'image de l'artiste dans son atelier et revendiquent par ce biais la reconnaissance de leurs œuvres. D'autres, comme Carpeaux, Redon, Gauguin ou Cézanne mélangent recherche picturales et introspection psychologique.Il arrive même que l'atelier figure l'artiste comme la partie d'un tout chez Monet et Sérusier.friant


L'exposition au Musée des Beaux-Arts de Nancy illustre cette évolution du genre au XIXe siècle et au tout début du XXe siècle, à travers une galerie d'autoportraits prestigieux.

 

Musée des Beaux-Arts pratique : 

Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le mardi et le 14 juillet !!

Tarif : 6 €

Tarif réduit : 4 €

gratuit pour les moins de 12 ans

 

Le site du Musée des Beaux-Arts de Nancy