nicoCet été la Communauté de communes du Saulnois renouvelle son opération Cinéma en plein air.

Des projections gratuites sont ainsi organisées dans les villages du Saulnois qui se sont portés volontaires pour accueillir cette programmation.

A Bermering, Lesse, Lemoncourt, Fossieux, Pettoncourt, Moyenvic, Val de Bride on pourra donc se faire une toile, à la tombée de la nuit, le plus souvent au terrain de sport, dans la cour de l'école ou de la mairie avec ses voisins ou ses amis. 

Demandez le programme : kad

Vendredi 26 juin, Bermering : Rio 2

Samedi 27 juin, Lesse : Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?

Dimanche 28 juin, Lemoncourt : Roi 2

Vendredi 3 juillet, Fossieux : les vacances du Petit Nicolas

Samedi 4 juillet, Pettoncourt : Rio 2

Vendredi 10 juillet, Moyenvic : Jack et la mécanique du coeur

Samedi 11 juillet, val de Bride : Les vacances du Petit Nicolas

 

marylise lebranchuDe nombreux maires du Saulnois en colère contre la réforme territoriale ont posé il y a quelques jours des crêpes noirs sur les panneaux d'entrée de leur commune. Une protestation contre ce qu'ils pensent être une perte de souveraineté au détriment des comcom.

Nouvelle étape de leur mécontentement, un voyage à Paris organisé mercerdi 24 juin.Assemblee nationale

Un bus va emmener une quarantaine d'élus du Saulnois venus des quatre coins du territoire pour apostropher la Ministre de la décentralisation, Marylise Lebranchu en début d'après-midi.

Ensuite, nos édiles se rendront à l'Assemblée Nationale pour parler avec les Députés à l'issue de la séance des questions au Gouvernement.

A suivre sur Grain de sel.

 

baroque1A l'heure du café, en pleine fête de la musique, les habitants du Saulnois ont eu droit à un magnifique concert de chefs d'oeuvres de la musique baroque, dans la salle de spectacle de la Délivrance, à Dieuze. 

Une mélodieuse plongée au 18ème siècle, à la cour de Louis XIV, guidée par Anne Catherine Bucher au clavecin, Amandine Bernhardt au violon baroque et la soprano Aude Freyburger.baroque2

Pendant plus d'une heure, les trois interprètes ont fait découvrir au public l'intimité des morceaux plein de charme de cette époque et que vous pouvez retrouver dans les vidéos ci-dessous. 

A la fin du concert, les spectateurs, qui quittèrent la salle en dansant, eurent droit aux délicieux chocolats que prenait autrefois le Roi Soleil au milieu des courtisans préparés et servis par les élèves du lycée hôtelier de la Providence. 

 

chose1Le centre d'Art Contemporain la Synagogue de Delme propose depuis quelques jours et jusqu'au 29 septembre une nouvelle exposition. Un concept un peu différent des présentations différentes. Ici, Anne Bodin, enseignante, critique d'art, directrice des Ateliers de Rennes, est la commissaire de l'expo. Autour du thème de "la Chose", elle a invité dix artistes à présenter leurs oeuvres dans ce lieu unique qu'est l'ancienne synagogue de Delme.

Second épisode d’un cycle commencé à la Fondation d’entreprise Ricard en juin 2014 avec l’exposition humainnonhumain, La Chose poursuit une réflexion sur une réalité humaine non humaine en l’abordant par ses aspects inhumains, surhumains ou post-humains. Partant de l’usage courant de ces termes, l’exposition sonde ce qui dépasse, excède ou nie l’humain : ce qui tour à tour peut sembler inexplicable, obscur, étrange, merveilleux, effroyable et dont l’un des noms serait la Chose.chose2

Les oeuvres éclectiques des dix artistes  étonneront, interpelleront, raviront les visiteurs qui passeront la porte de de cet incroyable espace culturel au coeur du Saulnois.

Entrée libre.

Le Centre d'art contemporain est ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h et le dimanche de 11h à 18h.

Visite commentée chaque dimanche à 16h.  

Le site du centre d'art 

retourlumiereEn 1915, un historien de l'art allemand, Herman Voss redonnait à Georges de La Tour sa place centrale dans l'histoire de la peinture. En effet notre artiste local était tombé dans l'oubli malgré la richesse incontestable de son talent. Cette redécouverte inespérée apportera au peintre vicois la renommée qu'il connaît aujourd'hui.

Le musée départemental célèbre cette date symbolique par une exposition qui nous permet de bien appréhender  les méandres de la consécration artistique.

Deux tableaux exceptionnels, Le nouveau né et Le reniement de Saint-Pierre, viennent enrichir le remarquable travail des services culturels du Conseil départemental.reniement

Malheureusement, la communication lau niveau locale n'a pas été à la hauteur de l'évènement. Pas d'inauguration officielle programmée pour l'instant ! Impossible également  d'approcher le nouveau directeur du musée, Patrick Absalon, pour l'interwiever sur cette expo et sur ses projets pour un des établissements phares du Saulnois.

Le Département nous interdit de le rencontrer seul ! Un élu doit paraît-il l'accompagner ! On se passera facilement de la tutelle politique mais on regrettera l'absence de l'intervention du responsable de notre superbe écrin culturel. 

museevic

 

 

En attendant, courez vite visiter Retour à la lumière. L'expo est visible jusqu'au 20 septembre 2015.

Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 10h à 18h. 

Entrée 5,50 €, gratuit pour les moins de 16 ans.