bernardhopp

Bernard Hopp vient d'être élu président de l'association AVOINE, association qui oeuvre pour défendre l'environnement dans le Saulnois depuis maintenant huit ans.

Après Sylvie Rose qui créa l'association en août 2011, Julien Vautrin qui prit le relais, voici un troisième chef de file pour cette Association Vigilante à Objectif Intercommunal pour la Nature et l'Environnement du Saulnois . 

Enfant de Dieuze, Bernard Hopp, à 71 ans, connaît sa ville par coeur, toute son histoire et les problèmes d'environnement qui empoisonnent la vie des habitants sur ce territoire. Et plus particulièrement dans la cité des Académiciens épinglée à plusieurs reprises sur divers dossiers que portera son nouveau président avec abnégation.

En premier lieu, ce sont les "buttes Total" qui constituent le gros point noir pour Avoine. Témoignage du passé industriel de Dieuze, le site abrite en plein coeur de ville, sous ces fameuses buttes des produits extrêmement nocifs pour la santé. Recouvertes, isolées, inoffensives selon Total et la ville de Dieuze, ces montagnes de déchets ne représentent, pour la multinationale et la Municipalité, aucun danger pour la population. AVOINE a récemment obtenu une visite du site qui n'a pas convaincu Bernard Hopp. Les réponses à ses questions ne l'ont pas vraiment rassuré et le projet de tapisser les monticules de panneaux photovoltaïques ne vont pas calmer AVOINE et son président. Son problème, ce sont les ruissellements d'eau de pluie qui vont lécher les produits chimiques enterrés et se déverser ensuite dans les cours d'eau dieuzois. Bernard Hopp s'inquiète pour les eaux qu'utilisent les Dieuzois pour arroser leurs jardins. La visite des buttes n'a pas calmé ses inquiétudes et le greenwashing de Total l'exaspère et il le fait savoir. 

Autre dossier sensible, l'usine HET, qui retraite les pneus et provoque depuis son installation des nuisances dramatiques pour les riverains qui vivent pour certains un calvaire permanent en raison du bruit et des rejets de particules qui se déposent dans les jardins, sur les voitures, Là encore tout va bien du côté de l'usine et de la mairie malgré la mise en demeure de la Préfecture pour qu'HET résolve les problèmes. Là aussi AVOINE est là !

AVOINE s'intéresse aussi à Bourgaltroff à l'entreprise qui "lave les terres polluées", à l'usine Biosolve de Dieuze, à l'usine de recyclage de piles de Dieuze, aux décharges qui existent encore ici et là dans le Saulnois malgré les interdictions effectives depuis bien longtemps.

AVOINE souhaite aussi favoriser la réalisation de pistes cyclables, militer pour une voie de contournement de Dieuze, combattre l'utilisation des pesticides, militer pour la replantation des haies, des arbres en ville....

AVOINE c'est aussi l'organisation de conférences, de débats sur les thèmes précités, la collaboration avec d'autres associations.

Beaucoup de pain sur la planche pour Bernard Hopp et ses collègues d'AVOINE qui aimeraient être rejoints par d'autres citoyens soucieux de leur qualité de vie, de celle de leurs enfants et petits enfants qui vivent et viveront dans le Saulnois.

AVOINE a une page Facebooket un site internet 

 

Commentaires   

-5 #12 Conducteur 29-07-2019 23:06
Les routiers ? Ont fais également vivre le commerce local . On achète pas une baguette par jour . Mais sandwich , pâtisseries , etc Sans oublier les café durant les coupures
Citer
+3 #11 ecolo 29-07-2019 20:53
lorsque l'on rentre à Dieuze, venant de mulcey, il y a une ébauche de sortie à droite, c'est ça le début du contournement ? et ça va où ? dans tous les cas ça traverse des terres agricoles
d'autre part, à la télévision j'ai vu une émission qui parlait des cours d'eau qui disparaissent mystérieusement des cartes...
les associations de pêcheurs ne peuvent elles ou ne veulent elles rien faire ?
et les associations écologiques peuvent elles remettre tout ça à jour ?
M. Rondeau vous manquerez au saulnois
bonne continuation belle vie à vous et votre famille
Citer
+2 #10 mr Everibodi 29-07-2019 13:44
Ca serait bien d'avoir un croquis ou avant-projet pour se faire une idée du tracé.
Citer
+12 #9 Bernard Hopp 27-07-2019 22:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Marie :
Je passe plusieures fois par semaine Dieuze et il n'y a pas que des camions et des tracteurs sur les routes. Pourquoi pas une autoroute pour traverser le saulnois sans s'y arrêter jamais !

Bonjour Marie, tu passes seulement plusieurs fois par semaine à Dieuze, et je pense que tu n'as pas assez de recul pour porter un jugement sur le sujet !... Tu ne vis pas les nuisances occasionnées par le trafic de plusieurs centaines de camions qui traversent la ville tous les jours (bruit, pollution, insécurité pour les piétons, pour les cyclistes, pour les enfants etc...). Nous portons ce projet pour une meilleure qualité de vie dans notre cité, nous ne voulons pas porter préjudice au commerce local (nous n'avons jamais vu un camion s'arrêter pour acheter une paire de chaussure ou aller se faire couper les cheveux !...)mais nous pensons qu'une diminution du trafic peut redonner l'envie de se promener en ville et ...... de consommer.
Citer
+11 #8 Klein Patrice 27-07-2019 11:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Marie :
Je passe plusieures fois par semaine Dieuze et il n'y a pas que des camions et des tracteurs sur les routes. Pourquoi pas une autoroute pour traverser le saulnois sans s'y arrêter jamais !

Attention je n'ai pas l'impression que nous avons la même définition d'un contournement celui ci servirai aux camions qui ne font que passer pour charger sur la Zac et refont le meme chemin un heure apres, personne ne veut interdire les voitures de passer . Vous melangez tout et vous parlez d'une autoroute mais pourquoi pas un aéroport aussi et des voies navigable . Ce contournement et une nécessité si comme les elus le disent dieuze va se développer avec plein d'entreprise donc cela est a prévoir aussi.
Citer
+9 #7 nature 26-07-2019 18:32
Faudrait aussi arrêter de couper les arbres à Dieuze un peu partout, et de plus en plus
La place de la mairie avec la canicule en plus je dis pas...
Citer
+3 #6 Marie 26-07-2019 18:02
Je suis tout autant contre ces zones fantômes et inutiles que personne n'attendait ni a Dieuze ni a château salins.
Citer
-9 #5 Marie 26-07-2019 16:50
Je passe plusieures fois par semaine Dieuze et il n'y a pas que des camions et des tracteurs sur les routes. Pourquoi pas une autoroute pour traverser le saulnois sans s'y arrêter jamais !
Citer
+10 #4 Klein Patrice 26-07-2019 16:23
Citation en provenance du commentaire précédent de marie :
une voie de contournement de Dieuze ? qui relierait la zone de la sablonnière à celle de l'entrée côté verga ? l'emprise d'un tel projet viendrait encore grignoter des terres agricoles supplémentaires et tout ça pour faire mourir encore un peu plus le centre ville déjà moribond ! alors là bravo l'écologie et la promotion des commerces de proximité ! je suis sidérée par cette proposition !

Attention sur le tracé de ce contournement aucune terre n"est cultivé du fait de la proximité du site ATOCHEM. Est ou étiez vous pour empecher la commune de créer la zac la sablonniere uniquement pour la gloire de nos elus et qui vont encore perturber les riverains. Car on en a bouffer des hectares pour rien alors qu,il en restait plein sur l'autre Zac.
Citer
+11 #3 Klein Patrice 26-07-2019 11:12
Ceux qui n"habitent à dieuze ou du moins sur les routes principales ne peuvent pas comprendre. Entre les cretins qui roulent a fond, les camions non bachés qui sortent de l'usine HET et qui laissent de la gomme parrout oui il y a besoin de contournement pour ces engins et je ne parle pas de moissonneuse qui traverse dieuze en prenant les deux voies. Et qu,on ne me parle pas des commerçants et du manque à gagner car aucun routier ou agriculteurs ne s'arrêtent pour consommer.
Citer