difilippocnews

Le Député de notre 4ème circonscription de Moselle, Fabien Di Filippo, secrétaire général adjoint du parti Les Républicains sera l'invité du Grand JT de la chaine CNews ce soir à 21h10.

Au coeur d'une actualité brûlante (gilets jaunes, défiance des maires, pouvoir d'achat...) il sera intéressant d'entendre le parlementaire représentant le Saulnois s'exprimer sur tous ces sujets.

 

Commentaires   

+2 #14 GG 05-12-2018 19:07
Gilets jaunes:
Les élus ne sont pas à la hauteur de la situation. Au lieu de défendre leurs partis, ils feraient mieux de ne pas attiser le feu, car la situation actuelle est explosive.
Ils s'en rejettent la responsabilité, mais depuis une trentaine d'années, ils ont tous failli.
Ils essayent bien évidemment de se refaire une santé, droite, gauche tous partis politiques confondus.
C'est à eux de montrer l'exemple, mais cela, on peut toujours attendre, hélas!
En plus:Le mensonge qui ridiculise Laurent WAUQUIEZ:
Laurent Wauquiez affirme ne jamais avoir "enfilé un gilet jaune", malgré des photos parues dans des médias locaux.
Pour résumer:
Diviser pour mieux régner provient du latin « Divide ut regnes ».
Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.
C'est ce qui se passe, enfin presque!
Ce proverbe « diviser pour (mieux) régner » est également une stratégie politique qui existe depuis très longtemps.
Mais ça ne marche plus, décidemment, cette stratégie, quelques élus tentent tout de même de la mettre en place, aidés pour cela par des hordes de moutons (couleur rouge), conditionnés,disciplinés, aux ordres, qui comme des coucous, changent de nids très souvent, cachés derrière leurs écrans, signe de leur courage et de leur appartenance, à l'image du chef, qui a mis en place la statégie.
Le marcheur, GAMOND Gérard.
Citer
+2 #13 citoyen 02-12-2018 21:37
Des chiffres, des statistiques, voilà ce que l'on apprend sur les bancs de l'ENA.
Certes l'époque à changer, mais au lieu d'avoir un tableau exel dans la tête et un tiroir caisse à la place du coeur, Messieurs du gourvernement, jeunes, députés, n'ayant aucune expérience du terrain, vous nous avez montré ce que vous valez. Vous êtes à l'aube d'une carrière politique, vous êtes des professionnels de la politique,vous brassez de l'air en permanence, voilà ce que l'on forme dans les hautes écoles. Apprenez déjà à pisser tout seul, élever une famille, travailler dignement avec vos mains et après, seulement après, nous verrons. Mais , j'ai peur que cela soit trop tard, en plus d'être à côté de la plaque, vous êtes têtus, et vous n'écoutez pas.
Alors tout simplement, comme l'ensemble de la population, je peux dire que vous n'êtes plus crédibles.
Fini le temps oû tout le monde subissait sans rien dire, les syndicats et politiciens ne sont plus utiles, la preuve, c'est une situation inédite et dangereuse, car elle est incontrolable, dorénavant c'est à prendre en compte.Merci pour l'exemple de nos élus.
Citer
+3 #12 GG 02-12-2018 14:18
Interwiew de WAUQUIEZ, sur TF1 à Puy-enVeley.
Pour résumer, l'hôpital qui se fout de la charité.
Enarque lui aussi, l'air grave, lorsqu'il parle, il sait jouer sa partition, oû souffle le vent bien sûr. Ministre sous SARKOSY, il donne et fait la morale aux autres vraiment, ces gens là ne sont plus crédibles, tout bord confondu, bien entendu. Giscard/Chirac/Mitterrand/Sarkosy/Hollande/Macron, l'héritage c'est à dire le chomage, la dette, la sécurité, et puis tant d'autres choses, merci Messieurs, vous qui n'avez servi à rien, si à vous servir, ainsi que vos partis politiques. Affaires et magouilles vous étouffent, quelle référence et quel exemple.
Alors pour WAUQUIEZ, dire que "c'est le peuple qui décide", il faut un référendum, non seulement il essaye de récolter et de profiter de la situation actuelle, les Européennes approchent, mais il tente de se refaire une santé, en jetant de l'huile sur le feu. La situattion est catastrophique, il ne faut pas en rajouter, Messieurs les élus nationaux. Agissez donc, au lieu de constater.
GG non pas jeje.
Citer
+3 #11 citoyen 01-12-2018 17:27
suite article 2017 et du 24/11/2018.
Inutile de revenir sur l'image que donne la France à l'extérieur, Pays ou nous sommes le plus taxé, des députés et sénateurs qui ne servent à rien, qui ne sont plus crédibles, qui se servent au lieu de servir le pays, pays proche de l'explosion comme "les balkans". Alors Messieurs les politiciens des dernières décennies et actuels, vous vous êtes occupés des autres ainsi de vos partis politiques, au lieu de vous occuper des Français, et voilà le résultat.
Et l'idée d'un mouvement au sein de notre région,ressurgit, non pas les gilets jaunes, les foulards rouges, les bonnets rouges, LR/LREM/GAUCHE/DROITE/RN/FI etc... mais "Ensemble défendons nos valeurs"Article de 2017/2018; ça se confirme, chers lecteurs. Voir le spectable à PARIS, il est temps que cela cesse, tout le monde a compris, députés et sénateurs nationaux, faites votre boulot, montrer que vous existez en dehors des hémicycles.348 sénateurs et 577 Députés à constater, cela côute cher, agissez!
Citer
+2 #10 saulnois 30-11-2018 08:00
L'assemblée Nationale vote l'interdiction de la fessée. Vraiment, pendant cette période agitée, il y a mieux à faire, des lois comme cela, nous pouvons en pondre des milliers, pour montrer que l'on existe, pas de risque.Taxer la fessée, nous en sommes pas loin. Taxer un baiser furtif dans la rue,bientôt, tout sera taxé.
En conclusion, tous ceux qui se servent et qui nous représentent méritent vraiment une fessée!
Citer
+1 #9 SAULNOIS 1 28-11-2018 18:47
Cabane jaune, assemblée citoyenne, gilets jaunes. Tout a été dit, mais il ne faut pas un nouveau " Notre Dame des Landes". Tout le monde a compris, il est temps de passer à autre chose, la population dans son entière majorité se reconnait dans ce mouvement de révolte.
Députés et sénateurs, faites votre boulot, vous qui représentez le peuple, agissez maintenant, au lieu de venir sur les plateaux de télévision, et répèter ce que d'autres ont déjà dit. Il est vrai, après avoir voté une prime de 1200€, pour pouvoir se loger à Paris et une éxonération de la csg sur leurs salaires, nos chers députés ne sont plus crédibles et que dire des sénateurs. Des économies, c'est là qu'il faut en faire avec des gens qui ne servent à rien,et pendant ce temps,la dette de la France continue à grimper. Bravo, pour l'héritage, mais attention, la situation est explosive, c'est pour cela que ce mouvement doit s'arrêter, avant qu'il n'aille trop loin!
Alors, au lieu de se battre pour votre propre parti et ainsi profiter de cette situation, comportez -vous comme des grands garçons, chers politiciens, au boulot.
Citer
+8 #8 SAULNOIS 26-11-2018 14:54
Gilets jaunes.
La rue qui commande, face à l'incapacité des élus à règler les problèmes. Mais oû va-t-on?
Porte-paroles des gilets jaunes, assemblée citoyenne, mais que font les députés ainsi que les sénateurs, rénumérés à ne rien faire , à part jeter de l'huile sur le feu.
Il est vrai, chers lecteurs, on ne peut se servir et servir!
Encore une fois, la bravoure est ainsi dans l'émicycle, à jouer aux bouffons, parler pour ne rien dire. Citoyen, vous avez raison, ces élus nationaux ne servent à rien, le peuple fait leur boulot.
Citer
+9 #7 Didier GAILLOT 25-11-2018 20:56
" Ainsi donc pour eux l’homme du peuple n'est donc qu'une machine à travail qui a tort de savoir lire et de lire les journaux ; tort de se mêler des affaires de son pays ; tort d'avoir et d'émettre une opinion en matière de gouvernement et surtout tort de croire que nous ne vivons pas dans le meilleur des mondes possibles "
Tiré de l'écho de la fabrique (journal des canuts lyonnais) en 1833.
La politique c'est cela !!!!
Citer
+12 #6 citoyen 24-11-2018 14:44
Chers lecteurs, de nombreux articles concernant la situation de la France, avaient été transmis sur ce site, donc il n'y a aucune surprise sur ce qui se passe actuellement au sein de notre beau pays. Mais quelle image négative véhiculée dans le monde, les balkans, une véritable explosion, la rerésentation exacte de la valeur de nos politiciens. les discours sont inutiles, il suffit de regarder. Au lieu de constater, il faut agir.
Tout cela ne date pas de hier, des décennies de politique stérile, à se servir au lieu de servir le pays, des politiciens professionnels, qui se nourricent de l'argent du contribuable, incapables de gérer les gros problèmes que sont en priorité, le chômage, la sécurité, la dette de la France. Il est vrai, paraitre et faire semblant est facile, comme batailler dans les hémycles, sur le terrain c'est autre chose. Voilà le résultat, héritage de la gauche et la droite confondues.
Bravo à nos politiciens sénateurs et députés de la région, qui maintenant, profitent de retraites dorées, c'est leur héritage, merci messieurs, d'avoir foutu un gros bordel, cette situation est la vôtre.
Nos élus clament haut et fort que l'heure est à l'effort collectif ! Mais au moment où il faut se serrer la ceinture et être solidaire, eux, ne font que se servir sans vergogne et en toute légalité dans les caisses du pays...
Tout ceci nous entraine à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges.
La première qualité d'un grand dirigeant est d'être visionnaire mais cette qualité est rare, très rare, tellement rare que depuis 1971, au niveau d'un homme d'Etat, on n'en a pas revu un seul.
Citer
+20 #5 Sauvons les riches 23-11-2018 18:57
C'est vrai que le candidat qu'il soutenait avait un programme particulièrement sympathique. Devant un parterre de dirigeants du CAC 40 et de la finance il avait annoncé la couleur. La France avait besoin d'un blitzkrieg (je n'invente rien) bref du Macron à la puissance 10.
Le pouvoir d'achat aurait eu fier allure avec une TVA à 22 ou 23 %/ Il fallait démanteler les services publics (rappelez-nous combien de postes en moins étaient prévus). Et puis la sécu devait s'effacer devant les assurances privées. Bref que du social pour le capital. Alors quand on est capable de soutenir un discours comme celui-ci, on ne vient pas dire queen l'on soutient les gilets jaunes. Personnellement quand je vois les chroniqueurs du Figaro et de Valeurs actuelles soutenir le mouvement, j'ai la gerbe qui me monte du fond du gosier. Je me suis abstenu pour le deuxième tour des législatives vu le choix entre un soutien de Fillon et un de Macron.Je ne le regrette pas.
Citer