49874 france

"Tous les ans je viendrai devant vous pour rendre compte” : Emmanuel Macron avait fait cette promesse l’an dernier devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles. Promesse tenue puisque le président prendra de nouveau la parole ce lundi 9 juillet devant le même Congrès de Versailles pour “dresser un bilan et tracer des perspectives générales pour le pays”.

Cette initiative n'est pas du goût de certains parlementaires qui refusent de jouer les pots de fleurs de la politique présidentielle. C'est le cas des députés de la France insoumise mais également du député LR de notre circonscription Fabien Di Filippo qui écrit sur sa page Facebook :

"Je n'irai pas à Versailles,

- parce que je ne cautionne pas que le Président de la République dépense "un pognon de dingue" (cela se montera à plusieurs millions d'euros sur le quinquennat...) pour une opération de pur marketing politique et d'auto-glorification, surtout à un moment où il a demandé tant d'efforts aux Français, notamment les plus modestes. 

- parce que je n'accepte pas la caporalisation du Parlement et de voir le Président venir chaque année au Congrès distribuer les bons et les mauvais points au législateur et lui dire ce qu'il a à faire, tel le monarque absolu qu'il voudrait être et qui veut écraser tout contre-pouvoir. 

- parce que je préfère consacrer cette journée à ma circonscription, à la défense des intérêts de notre hôpital à l'ARS, à une visite d'entreprise et à des rendez-vous à ma permanence, pour être utile à mon territoire."

Commentaires   

+5 #7 bénévole 13-07-2018 08:24
oui, c'est cela cher ancien combattant, ceux-ci vont nous expliquer comment gérer les affaires de la France, alors qu'ils sont incapables de gérer leurs comptes, je parle des partis en particulier LR, pour l'instant , car c'est de ce parti qu'il s'agit.
Et derrière, les irréductibles suivent comment des moutons, croyant au miracle. C'est vrai que Philippo, a entendu des voix, mais ces voix disaient" arrêter vos conneries, il est encore temps", agissez au lieu de toujours constatez.Mais il entend ce qu'il veut bien entendre, pour se rassurer.Il n'a certainement pas entendu les voix du "ras-le-bol", envers nos politiciens, incapables de remédier aux maux actuels de la société, le chomage, la dette, pour plus de mieux vivre ensemble.
Citer
+5 #6 ANCIEN COMBATTANT 12-07-2018 22:06
DI Filippo
Revue de presse: un an d'action = un an de branlette.

Virginie Calmels, récemment limogée de la vice-présidence des Républicains (LR), affirme avoir subi «intimidation» et «menace» de la part du président du parti Laurent Wauquiez, dans un entretien au «Point» paru jeudi, des accusations contestées dans l'état-major du parti. Dans cet entretien, Virginie Calmels relate une réunion avec Laurent Wauquiez au mois de mars. Elle venait de critiquer sévèrement le Front national sur les réseaux sociaux alors que, fait rare, le FN (devenu RN) appelait à voter pour un candidat LR dans une élection législative partielle à Mayotte. «Je suis convoquée le mardi suivant pour une réunion en tête-à-tête dans son bureau. C'est une scène très violente. Il est dans l'intimidation, la menace. Le ton monte très fort, cela ne se termine pas bien», raconte Virginie Calmels. «"Tu es tarée d'avoir fait un tweet comme ça!", me dit-il. J'ai cru qu'il allait en venir aux mains. De ce jour, nos relations deviennent électriques. Je décide de ne plus lui parler et de ne communiquer que par écrit avec lui. On entre dans un rapport inamical. J'ai la boule au ventre rien qu'à l'idée d'aller dans son bureau. Je me dis qu'il peut être d'une grande brutalité et sans limites, il m'inquiète», poursuit-elle.
Bon pour aller au plus court, le Gaulliste Sarrebourgeois, qui n'a pas effectué son service militaire, tout est bon pour ramasser des voix, au fait, vous entendez toujours des voix, Jeanne d'Arc?
A part constater, 700 déplacements et serrer les mains, il faudrait un peu agir!
La voix différente, pas de couille pas d'embrouille. Bravo, il y en a encore pour 4 ans.
Un parti endetté, comment voulez-vous redresser le pays , si déjà, dans le parti de notre Filippo, ils ne sont pas capables de tenir les comptes. Catastrophe!
Enfin, je pense qu'il n'y a plus rien à dire, tout a déjà été dit, par d'autres, vous êtes incapables de gérer les affaires de la France, partis politiques, si, à vider les caisses de l'état, augementer la dette et vous servir.
Citer
+6 #5 bénévole 07-07-2018 11:30
Il faut donc vous rappeler les affaires UMP/LR/RPR. Vous vous servez sans vergogne, et encore une fois, comme le dit l'ancien combattant, vous ne servez à rien, vous vous remplacez nombre pour nombre, à quand une nouvelle constitution, afin de dissoudre une des deux assemblées qui nous coutent bien chères, pour le travail réalisé. Là, il y a des économies à réaliser. Allez voir dans les entreprises, si les ouvriers ou cadres sont payés à rien faire. Vous avez endetté le pays, élus nationaux, c'est à vous à rendre des comptes et à rembourser la dette;en attendant, vous coulez des retraites paisibles et dorées, sur le dos des contribuables, elle n'est pas belle la vie.
Citer
+5 #4 Nico57810 06-07-2018 19:07
Ahahah, le député qui ne répond pas aux mails ni aux courriers je pouffe, allez défendre votre hôpital, le reste du Saulnois se meurt. Le roi de l'esbrouffe, balayez devant votre monsieur le Député.
Je partage les avis ci dessus
Citer
+1 #3 J-Marie 06-07-2018 13:21
Ce député n'était déjà pas présent a l'assemblée lors du vote sur la "CSG" des retraités (DNA du !!!! décembre 2017),reste dans ton coin et rappelle a l'ordre ton chef suprême, vos divisions internes, vos !!!alliances du oui, non avec qui!!! font que le pays est bien dans la merde (pas d'opposants) et notamment la police a fort a faire: évasion, Nantes, couple de flics agressé, etc...... par des .......Gens sans reproche
Citer
+7 #2 cricri 06-07-2018 10:01
T'as raison mon ptit bonhomme, fais du bruit, comme ça y'en a qui croient que t'existes!
Citer
+4 #1 ancien combattant 06-07-2018 08:44
Mais c'est exactement ce que fait notre cher député, RPR,LR, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Cher député, vous n'allez servir à rien durant votre mandat, à part faire de la figuration et reconstruire votre parti, enfin ce qu'il en reste.D'ailleurs, quels intérêts de votre hôpital. De Sarrebourg je suppose. Pour vous rendre utile, ne vous représentez aux prochaines législatives, vous ne servez à rien, Députés de l'opposition, si, du théâtre au sein de l'hémicycle, pour montrer que l'on existe, occupez vous de votre famille, déjà, ça sera bien.
Citer