121180942 3503096839743102 529419294334981592 o

C'est le long et pathétique feuilleton de la disparition des services publics que l'on observe, impuissant, dans le Saulnois ou ailleurs. Le Pays du sel avait déjà perdu les centres des impôts à Vic, Delme et Albestroff. Voici maintenant la fermeture annoncée à Château-Salins et Dieuze.

A chaque fois le même discours de quelques technocrates en cols blancs qui descendent de Metz ou de Paris : ces lieux n'accueillent plus assez de public, la dématérialisation rend inéluctable ces disparitions, mais on ne vous oublie pas et au final vous aurez plus de services qu'avant grâce aux mairies, aux maisons de servce public, à la fibre optique....

Les élus locaux sortent fièrement de leur bureau, aux côtés des syndicats, la main sur le coeur jurant qu'on saigne leur territoire, que la ruralité est oubliée et que c'est un scandale !  Mais il y a comme un malaise à regarder cette photo des manifestants devant le centre des impôts de Château-Salins condamné.

En effet, comment croire à la sincérité de ces élus comme le président la communauté de communes du Saulnois, Jérôme End, encarté au parti Les Républicains photographié à côté des employés de la CGT, de la CFDT. Son parti fut le premier à pratiquer les coupes claires dans les effectifs des administrations. La RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) est une décision de cette droite dure qui crie maintenant sans vergogne quand on trouve moins de policiers dans les rues, moins d'infirmiers, moins de services publics à la campagne.

Les successeurs de gauche ou de centre ont repris avec la même morgue cette politique funeste qui appauvrit le Saulnois petit à petit.

La dignité aurait voulu que les responsables d'une telle gabegie ne s'affichent pas avec leurs victimes. 

 

 

 

1646

Depuis vingt ans maintenant, l'association Plus Vite propose sous des formes multiples de partager  l'art contemporain  au coeur du territoire rural du Saulnois.

Parmi ses propositiions, il y a les artothèques relais, structures originales qui permettent ainsi aux habitants du territoire ou aux vacanciers de passage d'emprunter  une véritable oeuvre d'art issue de la collection de l'association Plus Vite. 

Deux sites étaient ouverts au public pour ces emprunts dans les médiathèques de Delme et Dieuze. Voici un troisième lieu où vous pourrez repartir avec une véritable oeuvre d'art à accrocher pour quelques semaines aux murs de votre demeure : la bibliothèque de Château-Salins.

Une artothèque fonctionne comme une bibliothèque mais à la place d’emprunter un livre, vous pouvez y emprunter une œuvre pour l’installer chez vous ou sur votre lieu de travail.
Sur chaque lieu, vous trouvez entre vingt et quarante oeuvres.

Alors n'hésitez plus et rendez-vous dans les trois artothèques relais du Saulnois :

A Château-Salins, rue des Braissettes les mercredi, jeudi et samedi après-midi

A Dieuze, à la MJC les mardi, mercredi, jeudi et vendredi

A Delme, au centre d'Art contemporain, la Guest House, du mercredi au samedi de 14h à 18h et le dimanche de 11h à 18h.

Le site de l'association Plus Vite

119843941 1003920713366213 3563377315726838128 o
C'est une des plus belles "pépites" du Saulnois, une superbe bâtisse, témoin architectural du prestigieux passé de notre région, le château d'Aulnois sur Seille reste pourtant méconnu par la grande majorité des habitants du territoire.
 
Dans le cadre du festival Bêtes et Sorcières, l'Office de Tourisme du Pays du Saulnois vous propose une visite guidée du superbe Château d'Aulnois-sur-Seille le samedi 31 octobre 2020 de 15h30 à 17h00.
 
📍Conditions d' accueil Covid-19 :
Gel hydroalcoolique mis à disposition des participants. Port du masque obligatoire.
 
Renseignements et réservation obligatoire auprès des deux bureaux d'information touristique 03 87 01 16 26 / 03 57 77 00 15 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

confpresseweiten3

Alors que l'on discute en haut lieu de l'hypothèse d'un report des élections départementales et régionales, prévues en mars 2021 (une mission vient d'être confiée ce matin à Jean Louis Debré pour réfléchir à cette éventualité), la campagne a débuté récemment avec la conférence de presse des élus d'EELV, de Génération Ecologie, des Radicaux de gauche mosellans qui présenteront des candidats dans les 7 circonscriptions de notre département.

Leur but : chasser Weiten du pouvoir. Pour parler du président du département sortant ils évoquent l'exercice du pouvoir solitaire, le fait du prince, le joujou du président Moselle Attractivité et évidemment son peu d'intérêt pour l'écologie.

Dans le Saulnois, on ne connait pas encore le nom des deux candidats au conseil départemental, ni de ce côté de l'échiquier politique ni de l'autre d'ailleurs. (On met bien entendu de côté ici les partis d'extrême droite aux idées nauséabondes et exécrables)

Les deux conseillers départementaux, Jeannine Berviller et Fernand Lormant, sont des soutiens inconditionnels de Patrick Weiten et on ne sait pas si ils se présenteront au printemps prochain.

Grain de sel n'a bien sûr pas vocation à faire campagne pour tel ou tel candidat, on ne peut s'empécher de repenser à la catastrophique gestion par Weiten et ses équipes des sites Moselle Passion de notre territoire. (il y a des dizaines d'articles sur Grain de sel qui traitent de ce sujet)

On se rappelle également du manque d'écoute et du mépris affiché par le successeur de Philippe Leroy pour les associations locales qui réagissaient à sa politique culturelle calamiteuse.confpresseweiten

Quant à son attitude envers Grain de sel (refus de répondre aux questions, aux interviews, expulsion d'une réunion avec les maires du Saulnois) on n'ose même pas la qualifier. 

On va donc espérer bien fort, pour le bien du Saulnois, que celui qui se définissait en 2018 comme "le mauvais garnement de la République", ne dirige plus ce département de la Moselle au printemps prochain et entrevoir enfin une petite éclaircie pour notre territoire.

 

coupdebalai

L'Assajucco Emmaus Dieuze organise ce samedi 24 octobre son traditionnel marché aux puces de solidarité sur son site des Greniers de l'entraide, impasse Jean Laurain à Dieuze. 

De 13h30 à 17h les chineurs pourront trouver mobiliers, vaisselle, vêtements, bric à brac, hifi & électroménager, livres, bijoux, jouets, etc.

Attention pour cette édition, opération "Coup de balai" sur tous les meubles, 50 % de réduction sur ce rayon.

Et pour le dernier jour, le stand Halloween