On fête cette année le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte, personnage controversé qui fut empereur des Français pendant dix ans entre 1804 et 1814 puis trois mois en 1815.

Chef de guerre, réformateur, législateur, dictateur sanguinaire, le monarque a marqué l'Histoire de l'Europe, l'histoire de France.

Et le Saulnois ? Un site fort intéressant nous donne quelques éléments de réponse à propos de la trace laissée par Napoléon sur notre territoire.

On découvre ainsi que Napoléon possédait des actions dans les Salines de l'Est. On apprend que de nombreux soldats de retour des guerres napoléonniennes sont soignés dans les cités du sel comme à Vic. Des prisonniers prussiens sont enfermés à Marsal. On lit aussi que Moyenvic est un village qui héberge régulièrement des soldats qui partent ou reviennent des champs de bataille. Ainsi, en 1806, on accueille 800 hommes qu'il faut nourrir et loger dans la cité. Idem en 1810, 1811, 1813, 1814.

En 1812, Napoléon lance en France la fabrication du sucre à partir de la betterave. A Salival, dans l'ancienne abbaye, une usine est installée avec six cheminées.(il en reste une aujourd'hui)

Pour lire le texte complet "Le Saulnois sous l'Empire" cliquez sur la vignette ci-dessous :

 800px Francois Gerard Napoleon Ier en costume du Sacre

 

 

Commentaires   

+1 #3 Kassandre 06-09-2021 10:08
Bonjour,
Je vous propose d'écouter Henri Guillemin
"Henri Guillemin raconte l'épopée napoléonienne dans une collection de dix-sept documents captivants. Avec passion et sans renier son sens critique, l'historien se confronte au mythe de l'Empereur. De la naissance de Napoléon Bonaparte en Corse le 15 août 1769 à sa mort le 5 mai 1821 sur l'île de Sainte-Hélène, Guillemin décrit un général impitoyable qui "ne convoite que la considération, l'argent et le plaisir".
Ici : https://www.rts.ch/archives/dossiers/11217146-napoleon.html
Citer
+3 #2 Didier GAILOT 28-08-2021 14:08
Pour ceux que l'histoire de l'empire passionne, je les invite à lire les " pavé " (il n'y a pas d'autres mot) de Thierry Lentz. C'est le directeur de la fondation Napoléon. Il est d'origine mosellane et a fait ses études à Metz et à Nancy. C'est une belle somme d'érudition. Son premier ouvrage porte sur la Moselle à l'époque du consulat et de l'empire d'ailleurs. Bien que ne faisant pas partie des admirateurs de Napoléon, j'ai lu son travail avec plaisir. Juriste de formation, il évite les envolées lyriques ou les critiques descriptives. Il est un admirateur de Napoléon et ne s'en cache pas, mais il replace l'homme dans son contexte chose que beaucoup ne veulent plus faire. Vu comme cela on comprend mieux le pourquoi de son arrivée au pouvoir et de sa politique intérieure et extérieure. Après à chacun de se faire une opinion.
Citer
+4 #1 Didier GAILOT 28-08-2021 11:40
Merci, que l'on apprécie ou non le personnage, qui a marqué l'histoire de son empreinte ce document est intéressant je ne le connaissais pas.
Citer