On avait évoqué récemment les craintes des personnels de santé de l'hôpital de Dieuze. Les restructurations qui s'annoncent laissent craindre des difficultés dans l'offre médicale pour notre territoire dans les années qui viennent. Une lettre ouverte avait été envoyée aux 128 maires du Saulnois. Une manifestation avait été programmée ce jeudi matin dans la cour de l'établissement.

La mobilisation des personnels (plus de soixante manifestants) a confirmé l'inquiétude qui saisit depuis plusieurs semaines les employés de l'hôpital Saint-Jacques. 

Nous vous proposons de lire, dans l'édition du RL de ce vendredi 26 juin, l'excellent  reportage de la journaliste du Républicain lorrain, Emilie Jochymek : 

rl1

rl2

 

 

 

 

maire1De notre correspondant à Paris

Ils le clament haut et fort depuis plusieurs mois, de nombreux élus du Saulnois sont en colère contre la réforme territoriale NOTRe.

Craignant de perdre leurs principales prérogatives, certains avaient déjà posé des crêpes noirs sur le panneau à l'entrée de leur commune. 

mairie2

 

Hier, quarante-cinq d'entre eux sont allés montrer leur mécontentement dans la capitale rejoignant ainsi un millier de collègues venus de tout le pays.

mairie3

 

Encadrés par une centaine de policiers, les édiles n'ont pas pu faire trembler la République. Ils ont tout de même obtenu, pour un représentant, un entretien avec le Président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone et la Ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu. 

 

 

hirondelle.rustique.auau.1gLe vendredi 19 juin, à la maison du pays des étangs de Tarquimpol avait lieu une conférence autour de l'avenir des hirondelles. M.Seltzer, de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), a exposé la situation de ces oiseaux qui véhiculent une belle image.

Cinq familles d'hirondelle sont présentes en France, deux plus particulièrement dans le Saulnois : l'hirondelle rustique, appelée hirondelle de cheminée, et l'hirondelle des fenêtres. La première est assez grégaire et ne supporte pas la proximité d'un autre nid alors que la seconde vit en communauté.

Après cette belle présentation qui a rappelé que le martinet ne fait pas partie de cette famille même si visuellement il s'en rapproche, M.Seltzer a dressé le constat bien alarmant. Ces oiseaux sont en diminution constante depuis des dizaines d'années. Il a notamment évoqué une étude faite à Bouligny près de Morhange par un membre de la LPO qui a chiffré une baisse de 70 % des effectifs en quelques dizaines d'années.hirondelle.rustique.photo.pd.1

Malgré des migrations extrêmes de 15000 km et des prédateurs nombreux en France comme en Afrique où elle passe la belle saison, l'hirondelle a survécu depuis son apparition au Crétacée (100 millions d'années).


Cette perte d'effectif s'explique par trois grandes raisons :
- l'impact de l'agriculture intensive et notamment l'usage de pesticides : par un effet indirect, les produits touchant les moustiques ou autres animaux ingérés par l'hirondelle lui sont fatals.
- la disponibilité de plus en plus faible de lieu pour faire les nids : destruction de nids sur les façades, fermeture des granges ou garages, etc.
- des conditions plus difficiles pour faire leur nid : peu ou plus de points d'eau et de terre disponible.

Pour le premier point, il faut espérer une diminution de l'usage des pesticides que ce soit par les agriculteurs comme les jardiniers amateurs.
Pour le second, il est important de rouvrir vos granges pour les hirondelles de cheminée. Pour les hirondelles de fenêtre, des nids avec protection de vos façades existent. Pour le troisième, certains passionnés créent des petites mares pendant leur présence avec de l'eau et de l'argile pour qu'elles puissent facilement construire leur nid.

De ce fait, chacun peut agir pour éviter la disparition de ces annonciateurs du printemps.


Pour plus de renseignements :
LPO : http://www.hirondelle.oiseaux.net/enquete.html
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

nicoCet été la Communauté de communes du Saulnois renouvelle son opération Cinéma en plein air.

Des projections gratuites sont ainsi organisées dans les villages du Saulnois qui se sont portés volontaires pour accueillir cette programmation.

A Bermering, Lesse, Lemoncourt, Fossieux, Pettoncourt, Moyenvic, Val de Bride on pourra donc se faire une toile, à la tombée de la nuit, le plus souvent au terrain de sport, dans la cour de l'école ou de la mairie avec ses voisins ou ses amis. 

Demandez le programme : kad

Vendredi 26 juin, Bermering : Rio 2

Samedi 27 juin, Lesse : Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?

Dimanche 28 juin, Lemoncourt : Roi 2

Vendredi 3 juillet, Fossieux : les vacances du Petit Nicolas

Samedi 4 juillet, Pettoncourt : Rio 2

Vendredi 10 juillet, Moyenvic : Jack et la mécanique du coeur

Samedi 11 juillet, val de Bride : Les vacances du Petit Nicolas

 

marylise lebranchuDe nombreux maires du Saulnois en colère contre la réforme territoriale ont posé il y a quelques jours des crêpes noirs sur les panneaux d'entrée de leur commune. Une protestation contre ce qu'ils pensent être une perte de souveraineté au détriment des comcom.

Nouvelle étape de leur mécontentement, un voyage à Paris organisé mercerdi 24 juin.Assemblee nationale

Un bus va emmener une quarantaine d'élus du Saulnois venus des quatre coins du territoire pour apostropher la Ministre de la décentralisation, Marylise Lebranchu en début d'après-midi.

Ensuite, nos édiles se rendront à l'Assemblée Nationale pour parler avec les Députés à l'issue de la séance des questions au Gouvernement.

A suivre sur Grain de sel.