conffriant18

L'Arsenal était archicomble hier soir pour assister à la nouvelle création de Lucienne et Venceslas, les deux guides conférenciers déjantés du Saulnois. Après les visites de Marsal, de Vic et du musée Georges de La Tour, c'est Emile Friant, le peintre naturaliste originaire de Dieuze qui était le sujet de leur nouveau spectacle. 

conffriant18b

Commandé par trois associations culturelles locales (Amis du Saulnois, Amis du musée du sel et Chemins faisant), cette nouvelle conférence insolite n'a pas déçu les 160 personnes qui avaient pris place dans la salle chargée d'histoire, ancien arsenal de la cité militaire élevée au milieu du XIXème que son propriétaire, le brasseur Thierry Conrad, transforme régulièrement en site culturel d'exception.

Depuis plusieurs mois, Aline Delavallade et Thomas Walter, les comédiens qui enfilent les costumes de Lucienne et Venceslas, travaillaient à cette production. S'attachant les services et les conseils de Gabriel Diss, Chevalier des Arts et lettres et ancien conservateur du Musée Départemental Georges de La Tour et de Christophe Roderman, guide conférencier dans les musées nancéiens, ils ont offert aux spectateurs une magnifique leçon d'histoire et d'art que l'humour et la science de la comédie ont sublimée.

conffriant18c

 

Comme à chaque fois, Lucienne et Venceslas apportent à leur prestation une touche de poésie qui donne plus de profondeur à leur propos. Hier soir, il y avait aussi la fin émouvante du spectacle et l'arrivée de la Première guerre mondiale qui emportera les rêves et les espoirs des artistes et des hommes du début du XXème siècle. 

 

Un petit extrait du spectacle dans la vidéo ci-dessous : 

 

Commentaires   

+11 #6 Sylvie 28-05-2018 12:50
Que de regrets d'être si loin du Saulnois en de tels moments exceptionnels...
Citer
+17 #5 Georges Brassens 27-05-2018 21:18
Quand je pense à Lulu...
Citer
+18 #4 Joël 27-05-2018 21:17
Quel talent ! Quelle soirée ! Une autre, une autre, une autre !
Pour la haine de Lucienne envers Venceslas, on n'y croit pas une seconde.
Si elle l'a vivement secoué pendant sa dépression l'an passé, elle ne l'a jamais laissé sombrer !
Entre nous, on ne s'appelle pas Venchi' ou Lulu, quand on se hait.
Citer
+19 #3 Picasso 27-05-2018 20:24
lieu magique pour un spectacle !! Weiten veut détruire les bâtiments historiques de Marsal ! D'autres gens les valorisent en y organisant des manifestations culturelles de qualité ! .
Citer
+19 #2 Picasso 27-05-2018 20:17
Génialissime !! A refaire à Dieuze ville natale de Friant !!
Citer
+20 #1 fans 27-05-2018 11:29
Encore un énorme bravo à Lucienne et Venceslas pour
leur conférence sur Emile Friant, racontée avec humour
et passion.
Merci à tous les organisateurs.
Citer