knock

Le Petit Spirou, l'Ecole Buissonnière, Le Sens de la fête et Knock, autant de films que l'on peut découvrir à Château-Salins. 

Au coeur du Saulnois, dans une salle Saint-Jean sublime et chargée d'histoire, on s'évade à moindre coût (5 ou 6 €) en novembre. 

Le programme : 

Le Petit Spirou

Vendredi 3 novembre, 20h30

Samedi 4 novembre, 20h30

Mardi 7 novembre, 20h30

 

L'école buissonnière

Vendredi 10 novembre, 20h30

Samedi 11 novembre, 20h30

Mardi 14 novembre, 20h30

 

Le sens de la fête

Vendredi 17 novembre, 20h30

Dimanche 19 novembre, 20h30

Mardi 21 novembre, 20h30

 

Knock

Vendredi 24 novembre, 20h30

Samedi 25 novembre, 20h30

Mardi 28 novembre, 20h30

ecolebuissonniere

 

Sept films au programme du ciné des Salines pour ce mois de novembre à Dieuze ! 

Des films pour tous les publics et relativement récents qui se laissent regarder à des prix abordables. Plusieurs raisons pour se faire une toile...dans le Saulnois.

On verra ainsi à la Délivrance : 

L'école buissonnière, The Square, Le Sens de la fête, Nerve, Coexister, Visages Villages et Les nouvelles aventures de Cendrillon. 

Horaires des séances en cliquant sur la vignette ci-dessous : 

11 cine dieuze Page 1

cienalbestroff

 

Dans le cadre de l'opération Le Saulnois fait son cinéma, la Communauté de communes du Saulnois offre une séance de cinéma aux habitants de son territoire. En été, lors de séances en plein air et en automne dans les salles des fêtes. 

Ainsi le 4 novembre, Les Tuches 2, film d'Olivier Baroux sera projeté à Albestroff, à 17h.

Petite restauration et buvette sur place. 

 

action

Du jamais vu dans la région !! Une superproduction indienne tourne un film d'action dans les rues de Vic sur Seille et Château-Salins. 

Depuis hier, et jusque samedi, Bollywood investit le Saulnois pour le tournage du film Junga, film en Tamoul, qui met notamment en scène Vijay Sethupathi, star du cinéma indien, qui joue le rôle d’un parrain de la mafia.

Très peu connue en Europe, l'industrie du cinéma indien est pourtant la plus grande au monde. Avec ses 1,324 milliards d'habitants, son audience est gigantesque. vijay

60% du film Junga doit être tourné en France et en Autriche et le reste en Inde. Des scènes ont été filmées récemment à Paris, puis au château de Chambord. 

Si l'équipe du réalisateur Gokul a choisi le Saulnois, c'est grâce à Jérôme Henry, régleur cascades sur le film et habitant de Coutures, qui a convaincu la production de poser ses caméras dans le Saulnois. Moins coûteux et plus tranquille qu'en région parisienne, les sites proposés par notre cascadeur local ont été retenus à la grande satisfaction des vicois qui hier se régalaient en observant le tournage des scènes de poursuite rue des Cultivateurs ou rue de l'Abattoir. 

Ambiance de tournage en cliquant sur les trois vidéos ci-dessous :